La bourse ferme dans 2 h 45 min
  • CAC 40

    6 546,03
    +73,68 (+1,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 771,56
    +46,17 (+1,24 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0198
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 800,10
    +8,90 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    23 642,71
    +842,15 (+3,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    563,16
    +27,94 (+5,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,37
    -0,64 (-0,72 %)
     
  • DAX

    13 721,98
    +148,05 (+1,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,13
    +48,39 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2114
    +0,0043 (+0,36 %)
     

Vol à la durite : un escroc aurait dépouillé plusieurs personnes âgées

Un escroc utilisant l'arnaque à la durite a sévi pendant plusieurs mois dans des communes du Val-d'Oise. Il aurait réussi à voler de l'argent à plusieurs victimes d'un certain âge, entre décembre 2019 et mars 2020, rapporte La Gazette du Val d'Oise le 21 juillet dernier. Sa technique était toujours la même : après avoir repéré le code de la carte bancaire d'une personne payant ses courses, l'aigrefin aborderait sa victime près de sa voiture, prétendant avoir été taché par une projection d'huile sur ses vêtements provoquée par le moteur du véhicule. Il expliquerait alors qu'il s'agirait certainement d'un problème de durite, et proposerait son aide à la victime. Il profiterait alors d'un moment d'inattention de la personne âgée pour se saisir de sa carte bancaire. Avec le code, il aurait retiré de l'argent et réglé directement divers achats. La police d’Ermont (dans le Val-d'Oise en région Île-de-France) qui a interpellé l'individu, aurait identifié onze victimes, âgées de 65 à 81 ans.

Ce n'est pas la première fois que la presse locale se fait écho d'une escroquerie à la durite. En février dernier, L'Union de Reims rapportait le cas d'un automobiliste, racontant une scène similaire. Aussi abordé sur le parking d'un supermarché, un septuagénaire avait évité de peu l'arnaque, en comprenant à temps qu'il s'agissait d'une escroquerie. L'aigrefin avait cette fois expliqué qu'une durite dépassait du véhicule de sa victime – l'automobiliste avait alors examiné son moteur, avec l'aide de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dany Boon victime d'une fraude à plusieurs millions d'euros
Elle commande un burger, elle découvre un lézard mort à l'intérieur
Etats-Unis : la Fed espère encore pouvoir faire ralentir l'inflation sans provoquer de récession
Elle achète de la vitamine D surdosée sur internet : son enfant passe deux semaines à l'hôpital
Le cauchemar des 280 passagers français bloqués plus de 24 heures dans un aéroport californien

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles