La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 825,40
    +173,73 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Voiture électrique : la formation des employés risque de coûter très cher aux constructeurs

Ils devront tout réapprendre en seulement quelques années. De plus en plus de constructeurs automobiles annoncent la conversion massive et rapide de leurs employés aux technologies de la voiture électrique. Une formation intensive pour certains et qui coûte cher, comme le rapporte L’Automobile magazine le 8 juillet.

Fini les moteurs thermiques, les constructeurs devront bien se plier à la mobilité électrique, alors que l’UE a acté la fin des voitures neuves équipées d’un moteur à énergie fossile en 2035. Du côté des constructeurs, certains ont chargé leurs managers de former leurs effectifs à court terme.

Ainsi Mercedes a annoncé le 7 juillet dernier via son compte Twitter le lancement de « Turn2Learn » soit un grand plan de formation pour accompagner ses employés allemands dans leur passage à l’électrique d’ici 2030. Coût de l’opération : près de 1,3 milliard d’euros. Un véritable investissement qui aurait pu être consacré au développement d’un nouveau modèle, souligne le média automobile.

En 2021, c’est déjà un autre géant de l’automobile, Porsche, qui avait annoncé « électrifier ses managers » en fournissant des voitures électriques à ses dirigeants. Le directeur des ressources humaines du constructeur avait également annoncé en 2020 qu’un quart de ses employés devraient se former rapidement à l’électrique, au risque pour certains de ne pas avoir un emploi adapté.

Néanmoins, cette conversion à l’électrique n’est pas sans risque pour le secteur automobile. Selon une étude du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault affiche un net recul de ses ventes au premier semestre
Les prix de l'essence et du gazole de nouveau en baisse
Essai Kia Niro 2022 : notre avis sur la version électrique
Ils reçoivent une amende XXL pour avoir garé leur voiture devant chez eux
Prix des péages : le ministre des Transports appelle les sociétés d'autoroutes à "faire un geste"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles