La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    6 723,63
    +54,66 (+0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 961,32
    +26,88 (+0,68 %)
     
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0378
    +0,0043 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 769,50
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    16 231,65
    +279,07 (+1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,52
    +10,79 (+2,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,99
    +2,79 (+3,57 %)
     
  • DAX

    14 390,43
    +34,98 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 590,18
    +78,18 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 968,99
    -58,85 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    18 597,23
    +392,55 (+2,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,1994
    +0,0044 (+0,37 %)
     

Violences sexistes et sexuelles : Tinder s’associe au gouvernement pour sensibiliser ses utilisateurs

A partir du 25 novembre, Tinder fera apparaitre sur son application des outils et numéros utiles relatifs aux violences sexistes et sexuelles afin d’informer et sensibiliser ses utilisateurs.
NurPhoto / NurPhoto via Getty Images A partir du 25 novembre, Tinder fera apparaitre sur son application des outils et numéros utiles relatifs aux violences sexistes et sexuelles afin d’informer et sensibiliser ses utilisateurs.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Tinder France met en avant les ressources mises à disposition des victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles.

PRÉVENTION - Des information sur les violences sexuelles et sexistes, glissées entre deux swipes. À compter du 25 novembre 2022 et pour une durée d’un an, l’application de rencontre Tinder France va insérer des « Swipe Cards » à destination de tous ses utilisatrices et utilisateurs. Cette campagne intitulée « Les screenshots utiles » va diffuser des messages et informations visant à sensibiliser contre les violences sexistes et sexuelles.

Les dispositifs d’accompagnement et d’alerte qui existent seront ainsi mis en avant : le numéro national d’écoute et d’orientation 3919 (ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7), la plateforme de signalement arrêtonslesviolences.gouv.fr, ainsi que les numéros à contacter en cas d’urgence : le 17 par téléphone et le 114 par SMS.

Dans le cadre de cette campagne, appelée « Les screenshots utiles », Tinder France s’est associé au gouvernement pour faire connaître à ses utilisateurs les dispositifs d’aide et d’alerte concernant les violences sexistes et sexuelles.
Tinder Dans le cadre de cette campagne, appelée « Les screenshots utiles », Tinder France s’est associé au gouvernement pour faire connaître à ses utilisateurs les dispositifs d’aide et d’alerte concernant les violences sexistes et sexuelles.

Les utilisateurs pourront cliquer sur un lien les dirigeant vers le site Arrêtonslesviolences.gouv.fr, une plateforme mise en place par le Gouvernement français pour permettre à chaque victime ou témoin de violences sexistes et sexuelles d’effectuer un signalement et de trouver des associations pour être accompagnés.

Le format a été pensé également pour inciter les utilisateurs à faire des screenshot (une copie d’écran) de la campagne afin de conserver ces précieuses ressources dans leur téléphone : un geste utile et qui peut aller jusqu’à sauver des vies.

« La journée internationale du 25 novembre vient nous rappeler que le combat contre les violences faites aux femmes ne s’arrête jamais et il est nécessaire que chacun connaisse les outils pour faire en sorte de prévenir les violences et protéger les victimes », affirme Leyla Guilany-Lyard, porte-parole de Tinder, dans un communiqué.

Tinder s’était déjà associé au gouvernement en 2021 pour aider ses utilisateurs à trouver un job d’été via la plateforme gouvernementale 1jeune1solution.

À lire aussi :

Dans « She Said », le visage d’Harvey Weinstein n’est pas visible et ce n’est pas anodin

Un « Me too des enfants » ? La secrétaire d’État à l’enfance « dubitative » sur la forme

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Tinder