Publicité

Vie au travail : connaissez-vous le mobbing et comment le reconnaître ?

Andrey Popov/Adobe Stock

C’est l’un de ces anglicismes à la signification encore relativement inconnue en France : le mobbing. Etymologiquement, le mot vient du verbe anglais «to mob» qui signifie attaquer ou assiéger, explique Welcome to the jungle. Un mot à la connotation plutôt belliqueuse, et pour cause. Il désigne un phénomène malheureusement trop fréquent dans la vie professionnelle : le harcèlement moral ou psychologique.

Ce terme reste difficile à définir de manière claire et unanime. Toutefois, une des premières mentions du terme remonte à 1996, dans les recherches du docteur en psychologie du travail Heinz Leymann. Celui-ci définit alors le mobbing comme un harcèlement moral spécifique au lieu de travail. Il met en lumière plusieurs actes constitutifs. En premier lieu, les atteintes à la bonne communication : ne plus dire bonjour à une personne, lui couper la parole, faire de la rétention d’information sur des sujets importants…

Les comportements vont aussi avoir pour but de nuire à la réputation de la personne, par l’exclusion ou l’isolement du groupe : humiliation publique, refus de contact, exclusion de moments d’équipe comme les déjeuners. Mélissa, 26 ans, en a été victime de la part de sa supérieure : «Ma manager a commencé par me faire des blagues racistes sur mes origines et sur mon poids. Puis c’est parti très loin : elle me disait que je me vexais pour rien et elle ne cessait pas de me faire des remarques sur mon mauvais caractère et mon manque d’humour.»

L’atteinte à la qualité de vie (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Télétravail : comment les managers se sont-ils adaptés ?
Recherche d’emploi : quelle erreur agace le plus les recruteurs ?
Arnaque au CPF : la Caisse des dépôts et consignations délestée de 14 millions d'euros
Aller au bureau en pyjama et chaussons, l'étrange tendance des jeunes en Chine
Royaume-Uni : le couple royal cherche une gouvernante pour un salaire surprenant