La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 716,42
    -319,54 (-1,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

La vidéo montrant les dangers pour les enfants de la conduite autonome Tesla est-elle pipeautée ?

Dans cette guerre de communication qui oppose les anti-conduite autonome de Tesla au constructeur, tous les coups sont permis. Peut-être même celui de mentir sur le bon usage du système autonome dans leur démonstration.

Le 9 août 2022, une campagne de communication est apparue sur les écrans des Américains avec pour objectif de faire interdire le Full Self-Driving (FSD). Avec sa démonstration, le Dawn Project veut prouver que la conduite autonome de Tesla est dangereuse et qu’elle peut aller jusqu’à écraser des enfants. Si certains fans de la marque ont voulu démontrer par eux-mêmes que le système de conduite autonome de Tesla est fiable, d’autres ont décortiqué les vidéos à la recherche des indices permettant de prouver que les initiateurs du projet ont menti.

Malgré un protocole de test plutôt sérieux sur le papier, le Dawn Project aurait manipulé quelque peu la vérité sur le fait que le Full Self-Driving (FSD) de la Tesla était bien enclenché et surtout correctement utilisé.

Ce qui instille le doute sur les différentes vidéos du Dawn Project

Deux vidéos ont été passées au crible, notamment par le média Electrek, la vidéo commerciale de 30 secondes qui sert de support à la campagne et une version plus longue servant au montage.

[Lire la suite]