Marchés français ouverture 7 h 55 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0090
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 152,55
    -168,36 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

La veste portée par Buzz Aldrin pendant la mission Apollo 11 vendue une fortune aux enchères

Pendant plusieurs minutes, elle a été l'objet d'une âpre bataille. Finalement, la veste que portait l'astronaute américain Buzz Aldrin lors de son voyage pour la Lune pendant la mission Apollo 11, en juillet 1969, a été vendue mardi 26 juillet aux enchères à New York pour 2,7 millions de dollars, a annoncé la société Sotheby's. Cette veste blanche, sur laquelle on distingue le drapeau américain, les sigles de la NASA et de la mission Apollo 11, ainsi que le nom "E. ALDRIN", faisait partie d'une collection personnelle d'objets que l'astronaute, aujourd'hui âgé de 92 ans, avait décidé de mettre en vente.

"Ce vêtement exceptionnellement rare a été convoité par plusieurs enchérisseurs pendant près de dix minutes avant d'être vendu à un acheteur par téléphone", a indiqué Sotheby's dans un communiqué. "Après mûre réflexion, le moment semblait venu de partager avec le monde ces objets qui, pour beaucoup, sont les symboles d'un moment historique, mais qui, pour moi, sont toujours restés des souvenirs personnels d'une vie consacrée à la science et à l'exploration", avait déclaré Buzz Aldrin, dernier membre du trio d'astronautes de la mission Apollo 11 encore en vie, lors de l'annonce de cette vente.

Au total, les enchères ont totalisé 8,2 millions de dollars pour 68 lots vendus sur 69 proposés, dont 819.000 pour un résumé du plan de vol. Dans le catalogue des lots, Buzz Aldrin précisait que la veste en vente était distincte de la combinaison spatiale dont il était revêtu lorsqu'il est descendu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos mise toujours sur une stabilisation de ses ventes en 2022
Microsoft est affecté par la conjoncture économique, mais son cloud résiste
Google ralentit au deuxième trimestre, pénalisé par la baisse des budgets publicitaires
Eurofins relève encore ses objectifs annuels, dopé par les tests Covid
CAC 40 : stabilité en vue à la Bourse de Paris, en attente des conclusions de la Fed

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles