Marchés français ouverture 8 h 40 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0092
    -0,0088 (-0,87 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 132,64
    -137,12 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Vega-C a réussi son tout premier vol ! Et maintenant ?

Vega-C
Vega-C

Le vol inaugural de Vega-C a été couronné de succès. Plusieurs étapes importantes vont maintenant arriver pour le jeune lanceur.

« Le lancement réussi de la toute nouvelle fusée Vega-C est la preuve de l’excellence et de l’efficacité de l’industrie européenne ! » C’est par ces mots que Thierry Breton, le commissaire européen en charge de l’espace et de la politique industrielle, a accueilli le 13 juillet le succès du vol inaugural du lanceur, qui est une version modernisée de la fusée Vega.

But du lancement : valider la nouvelle version du lanceur, mais aussi déployer en orbite un satellite scientifique italien, LARES 2 (Laser Relativity Satellite), pour se focaliser sur l’effet Lense-Thirring, prévu par la théorie de la relativité générale. Ce phénomène désigne la déformation de l’espace-temps causée par la rotation d’un corps massif dans l’espace, comme une planète.

Clin d’œil à l’histoire, le prédécesseur de LARES 2 (LARES) a été la charge utile du vol inaugural de la fusée Vega, en 2012. Le vol de Vega-C a par ailleurs bénéficié à six cubesats (trois italiens, deux français, un slovène). Ce sont de satellites qui ont des dimensions semblables à une boîte à chaussures. Tous serviront à diverses expériences scientifiques.

Vega-C fusée
Vega-C fusée

Quelle est la suite du programme, désormais ?

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles