La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 565,69
    -379,44 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Sous-variant américain d'Omicron : Santé publique France n'a "pas d'inquiétude particulière"

PIXABAY

Aucune inquiétude à avoir en France, pour le moment. Le nouveau sous-variant d'Omicron, XBB.1.5, en train de s'imposer aux États-Unis, circule en France "à des niveaux assez faibles" et ne suscite pas pour le moment "d'inquiétude particulière", a souligné ce vendredi l'agence Santé publique France dans son point hebdomadaire.

"Entre 30 et 50 séquences" de ce variant ont été identifiées en France ces dernières semaines, ce qui signifie qu'il circule dans le pays "à des niveaux assez faibles", a indiqué Justine Schaeffer, experte des variants à l'agence sanitaire.

Ce petit-fils de la famille Omicron se propage rapidement aux États-Unis, notamment sur la côte est et la région de New York. "On est en attente de données mais le point positif, c'est qu'il n'y a pas eu de signal de sévérité" accrue relevé par les autorités américaines, a rapporté Justine Schaeffer. S'il s'impose en Europe, pourra-t-il modifier la dynamique épidémique actuelle ? Difficile à dire pour le moment. "Les données de sévérité sont plutôt rassurantes, à ce stade il n'y a pas d'inquiétude particulière", a-t-elle ajouté. Pour le moment, une seule étude, réalisée in vitro, n'a pas montré d'échappement immunitaire aux anticorps de ce sous-variant par rapport à ce qui a été observé avec les variants précédents.

Pour détecter l'arrivée du nouveau variant américain, des tests pourraient-ils être pratiqués sur les passagers arrivant en France en provenance des États-Unis ? Une telle mesure est obligatoire depuis ce jeudi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici combien de voitures radars flashent sur les routes de France
La réforme du système de santé d’Emmanuel Macron est-elle applicable ?
Miss France : le concours gagne en justice face à une association féministe
Une offre de soin pour chaque citoyen, la fin de la tarification à l'acte... Les principales annonces du plan santé d'Emmanuel Macron
La Russie lance son troisième sous-marin de la classe Lada