La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 217,37
    +17,30 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Vaccination Covid-19 : vers une dose de rappel "pour les plus fragiles" à l'automne ?

Se dirige-t-on vers une deuxième dose de rappel à l'automne pour lutter contre le Covid-19 ? Oui selon la Haute autorité de Santé qui recommande ce rappel de vaccin dans un premier temps aux personnes les plus à risque de formes graves, notamment les personnes de 65 ans et plus, ainsi que les immunodéprimés et leur entourage. Le scénario d'évolution "le plus probable" de la crise sanitaire est, aux yeux de la HAS, celui d'un impact "moindre" de la circulation du virus, bien que "toujours active", "grâce à une immunité durable et suffisante permettant de limiter les formes graves et les décès".

Alors que la Haute autorité de Santé élabore une politique de vaccination pour faire face aux différentes vagues épidémiques qui surviennent sur le territoire, elle estime dans son avis que même si les données actuelles semblent montrer que l'épidémie se stabilise en France, il est "fortement probable que la circulation du virus se réintensifie périodiquement".

Le but de cette nouvelle campagne automnale est de "réduire la morbi-mortalité associée au Covid-19" et la diffusion de l'épidémie, maintenir les capacités du système de soin et les besoins vitaux de fonctionnement du pays, précise la HAS. Pour les prochains mois, l'autorité publique dit avoir travaillé sur trois scénarios, "ceux-ci vont du plus au moins optimiste", décrit-elle. Pour chacun d'eux, la HAS a établi une stratégie vaccinale adaptée.

La HAS préconise aussi de coupler cette campagne de vaccination contre la Covid-19 à celle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La France a du mal à se réformer, pas Capital !
"La France dispose d'un matelas suffisamment important pour rembourser la dette publique"
Michel Béhar, auteur : "L’actualité internationale offre en permanence de nouvelles intrigues"
Ils se font passer pour des faux policiers et pillent un transporteur de Lacoste
La réparabilité, le nouveau mot d'ordre de l'électroménager

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles