La bourse ferme dans 2 h 57 min
  • CAC 40

    6 237,70
    -115,24 (-1,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 616,47
    -74,27 (-2,01 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0533
    +0,0067 (+0,64 %)
     
  • Gold future

    1 829,90
    +14,00 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    28 016,16
    -536,70 (-1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,96
    -14,72 (-2,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,09
    -2,50 (-2,28 %)
     
  • DAX

    13 778,11
    -229,65 (-1,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 277,23
    -160,86 (-2,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2421
    +0,0079 (+0,64 %)
     

Vaccin Covid-19 : 3,6 millions de doses vont être jetées en France

Après les 218.000 doses de vaccin contre le Covid détruites fin mars, des millions d'autres lots vont aussi finir à la poubelle, relève Le Parisien dans un article du jeudi 5 mai. Interrogée par le quotidien, la Direction générale de la santé a déclaré que les 3,6 millions de doses fabriquées par le laboratoire britannique AstraZeneca périmaient en mai, et qu'elles allaient par conséquent être jetées. Les vaccins n'auraient-ils pas pu être envoyés dans des pays dont la couverture vaccinale est faible ? La question est plus complexe qu'elle n'en a l'air, explique le quotidien.

Car, si pendant longtemps les pays en développement n'ont eu que peu (ou pas) d'accès aux vaccins, la production n'étant pas assez importante pour tous, et les pays occidentaux privilégiant leur population, la donne a sensiblement changé. Désormais, les stocks sont bien là, relève Le Parisien, mais les autorités sanitaires de nombreux pays peinent à "atteindre le dernier kilomètre" jusqu'aux populations locales méfiantes envers le vaccin, ou qui estiment qu'il n'est pas ou plus nécessaire de se faire vacciner.

Les vaccins d'AstraZeneca expirant en mai n'auraient ainsi pas trouvé preneur. 1,3 million de doses auraient dû être envoyées dans un pays. Mais ce dernier a finalement fait marche arrière, précise la Direction générale de la santé à nos confrères. Et 2,3 millions de doses proposées via le Covax, le dispositif de partage mondial des vaccins, n'ont pas non plus trouvé preneurs. La France serait loin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déménagement, hôtel… les notes de frais familiales de la députée Patricia Mirallès interrogent
Covid-19 : le Paxlovid va être plus facile à obtenir dès le début des symptômes
Le chirurgien esthétique des stars de téléréalité accusé par six patientes d'avoir raté ses interventions
Pizza Buitoni : une nouvelle plainte met en cause la gamme "Bella Napoli"
Les placements qui cartonnent en France, pouvez-vous contester une augmentation de loyer ? Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles