Publicité
La bourse ferme dans 7 h 9 min
  • CAC 40

    8 019,92
    +38,41 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 933,05
    +18,92 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0680
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 394,40
    +6,00 (+0,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 060,66
    -2 310,79 (-3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,98
    -0,71 (-0,86 %)
     
  • DAX

    17 802,96
    +32,94 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 897,14
    +49,15 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 410,47
    +158,63 (+0,98 %)
     
  • GBP/USD

    1,2473
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Un vaccin contre la bronchiolite approuvé, première mondiale

Gustavo Fring/Pexels

Une première mondiale : les Etats-Unis ont approuvé mercredi le premier vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS), responsable de la bronchiolite et de dizaines milliers de décès chaque année. Cette autorisation du vaccin Arexvy, développé par le géant pharmaceutique britannique GSK, a été accordée par l'Agence américaine des médicaments (FDA) pour les adultes de 60 ans et plus. Cela représente "un succès important en matière de santé publique pour prévenir une maladie qui peut être mortelle", s'est félicité dans un communiqué Peter Marks, responsable au sein de la FDA.

La semaine dernière, ce même vaccin a reçu un avis favorable de l'Agence européenne du médicament (EMA). La décision finale de la Commission européenne est attendue dans les mois qui viennent. Le VRS est un virus très répandu et très contagieux, surtout connu pour causer durant l'hiver des bronchiolites (infection des petites bronches) chez les tout-petits. Mais il touche également les adultes et peut se révéler dangereux pour les personnes âgées lorsqu'il dégénère en infection respiratoire (bronchiolite ou pneumonie). Après des décennies de recherche, une course est engagée entre plusieurs groupes pharmaceutiques pour décrocher ce marché qui s'annonce juteux.

Les laboratoires Pfizer et Moderna développent également chacun un vaccin VRS pour les personnes âgées. Pfizer a dit s'attendre à une décision de la FDA américaine sur son autorisation en mai. Selon les autorités sanitaires américaines, ce virus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Windsor : la famille royale, un boulet ou une aubaine pour l'économie britannique ?
La Russie a établi un mur de mines pour déjouer la contre-offensive ukrainienne
Etats-Unis : les taux encore relevés par la Fed, la dixième fois depuis plus d'un an
Réforme des retraites : la deuxième demande de référendum déposée par la gauche rejetée
Elisabeth Borne a présenté un nouveau baromètre des politiques prioritaires du gouvernement