Publicité
Marchés français ouverture 8 h 33 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 447,46
    +73,79 (+0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 518,03
    +29,49 (+1,98 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Vacances : et si vous passiez par un tour-opérateur pour partir serein ?

Thomas Barwick / Getty Images

Il y a ceux qui aiment organiser leur voyage eux-mêmes dans les moindres détails et ceux qui préfèrent se laisser porter. Pour ces derniers, réserver un voyage tout-compris auprès d’un tour-opérateur semble être la solution idéale. Une solution qui conquiert de plus en plus de Français, à en croire les chiffres annoncés jeudi 25 avril par le syndicat des entreprises du tour operating (Seto) lors de son forum annuel, qui a lieu cette année à Rabat.

Malgré «un contexte général incertain marqué par la situation géopolitique sur fond de crise économique, énergétique et climatique», rappelle René-Marc Chikli, président du Seto, les voyages avec des tour-opérateurs témoignent d’une belle vitalité. Sur la période hivernale 2023-2024, 15% de Français supplémentaires ont réservé un voyage à forfait par rapport à l’année précédente, «qui était déjà exceptionnelle» insiste-t-il. Le panier moyen est lui aussi en augmentation, de 7% en un an, et atteint 4 486 euros. Ce qui a permis aux entreprises de tours-opérateurs d’enregistrer un chiffre d’affaires de 1,617 milliard d’euros en 2023, en hausse de 21% par rapport à 2022.

Cette bonne santé, le Seto la doit en partie à la crise sanitaire du Covid-19. «La sortie de la pandémie à permis de valoriser le voyage à forfait. Les gens ont besoin de sécurité, de tranquillité d’esprit, de pouvoir annuler facilement en cas de problème et de ne pas risquer de perdre de l’argent. Ce qui est plus compliqué lorsque l’on réserve soit-même son vol, son hébergement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un nouveau Capital pour un monde nouveau
CAC 40 : la Bourse dans le rouge, Meta (Facebook) et les taux à long terme inquiètent
Hermès «profite de la force de son modèle artisanal» et accroît ses capacités de production
Sanofi : effondrement des profits, plombés par les plans sociaux et les amortissements
Kering : la descente aux enfers en Bourse jusqu’où pour le mal aimé du CAC 40 ?