La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 167,54
    -234,47 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2096
    -0,0090 (-0,74 %)
     
  • Gold future

    1 719,50
    -55,90 (-3,15 %)
     
  • BTC-EUR

    39 709,49
    -2 631,47 (-6,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    962,07
    +28,93 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,28
    -1,25 (-1,97 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 293,89
    +174,46 (+1,33 %)
     
  • S&P 500

    3 840,76
    +11,42 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3948
    -0,0065 (-0,47 %)
     

USA: Trump a "provoqué" l'assaut du Capitole, juge McConnell

·2 min de lecture
USA: TRUMP A "PROVOQUÉ" L'ASSAUT DU CAPITOLE, JUGE MCCONNELL

WASHINGTON (Reuters) - Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell, a accusé mardi le président sortant Donald Trump d'avoir provoqué par ses mensonges l'assaut du 6 janvier contre le Capitole à Washington.

"La foule a été nourrie de mensonges. Ils ont été provoqués par le président et d'autres personnages puissants", a déclaré McConnell dans un discours devant la chambre haute du Congrès.

La Chambre des représentants a ouvert la voie mercredi dernier à un nouveau procès en destitution de Donald Trump pour incitation à l'insurrection lors de l'émeute du 6 janvier au siège du Congrès. C'est au Sénat de juger le président et de déterminer sa culpabilité ou son innocence. Aucune date n'a pour l'instant été fixée pour ce procès en "impeachment".

La semaine dernière, Mitch McConnell a déclaré qu'il entendrait les arguments présentés lors du procès avant de décider de voter ou non en faveur de la destitution de Donald Trump.

Le chef de la minorité démocrate au Sénat Chuck Schumer, qui sera amené à devenir le chef de la majorité dans les jours à venir, a accusé quant à lui le président sortant de représenter "une menace pour l'ordre constitutionnel, qu'il soit ou non en fonctions".

Le mandat de Donald Trump s'achèvera mercredi à la mi-journée avec la prestation de serment de son successeur Joe Biden.

Si Trump est déclaré coupable, le Sénat votera également pour déterminer s'il peut à nouveau briguer la présidence, a précisé Chuck Schumer.

Les partisans de Donald Trump ont attaqué le Capitole le 6 janvier pour tenter d'empêcher la certification par le Congrès de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre. L'assaut a coûté la vie à cinq personnes, dont un policier affecté à la sécurité du Capitole.

(Richard Cowan, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Philippe Lefief)