La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9821
    +0,0082 (+0,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 843,59
    -267,54 (-1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,40
    -1,58 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     

Ubisoft, Take Two… faut-il miser sur les actions du jeu vidéo ? Le conseil Bourse

Le secteur du jeu vidéo fait face à des vents contraires. Après avoir profité d’un net regain d’activité du fait des confinements en 2020, l’industrie est à la peine cette année, entre “pénurie de composants électroniques et incertitudes macroéconomiques et géopolitiques”, entre autres, relève David Derhy, analyste de marchés chez eToro, pour qui ce secteur pourrait toutefois tirer son épingle du jeu à moyen ou long terme. L’expert évoque entre autres des actions relativement risquées mais “à fort potentiel”, comme Roblox ou Corsair Gaming.

Le secteur du jeu vidéo bénéficie d’un réel attrait spéculatif, les opérations de fusions et acquisitions battant leur plein ces dernières années. Et ce n’est pas fini, puisque selon une rumeur, Amazon s’apprêterait à racheter le géant Electronic Arts. Plus proche de nous, Ubisoft fait aussi l’objet d’une rumeur évoquant un intérêt du géant chinois Tencent, qui pourrait monter au capital de l’éditeur français de jeux vidéo, à un prix bien plus élevé que le cours actuel.

L’action Ubisoft a décollé sur les dernières séances, avec des volumes de transactions étoffés. “Les rumeurs de rachat de Tencent ont permis à l’action d’arrêter sa descente et offrent des perspectives intéressantes pour le groupe français”, s’enthousiasme David Derhy. Il souligne par ailleurs qu’Ubisoft résiste mieux que le concurrent Activision, qui accuse une baisse de 70% du bénéfice net et de 29% des revenus.

Momentum, la lettre d’investissement et newsletter Bourse premium (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transavia : le calvaire des passagers d'un vol Tel-Aviv-Paris
Snap chute en Bourse après la rumeur d'importants licenciements
CAC 40 : les chiffres de l'inflation dans le viseur, petite hausse en vue
Netflix : la "Reine du Pacifique" attaque la plateforme en justice
Les ménages ne seront pas concernés par d'éventuelles coupures de gaz, affirme Élisabeth Borne