La bourse ferme dans 6 h 43 min
  • CAC 40

    6 492,53
    +2,53 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 717,99
    +2,62 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0223
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 808,30
    -4,00 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    22 548,26
    -929,50 (-3,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,76
    -21,59 (-3,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,04
    -0,46 (-0,51 %)
     
  • DAX

    13 561,12
    +26,15 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 487,71
    -0,44 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2096
    +0,0020 (+0,17 %)
     

Truth, l’app anti-censure de Donald Trump, « censure » ses utilisateurs

Le réseau social, qui ressemble en tout point à Twitter, s’est construit sur la promesse de l’absence de censure. Au grand désarroi de ses utilisateurs, Truth « censurerait » également leurs propos — et ils ne sont pas contents du tout.

Truth Social, le réseau social créé par Donald Trump, n’a qu’un seul principe : le respect total et complet de « la liberté d’expression ». L’app, développée après que l’ancien président des États Unis a été banni de Twitter pour son rôle dans l’invasion du Capitole le 6 janvier 2021, s’est toujours décrit comme une plateforme anti-censure, où tous les discours peuvent être tenus.

Pourtant, depuis quelques jours, des utilisateurs et utilisatrices de Truth sont révoltés : l’app les censurerait. C’est The Daily Beast, un journal américain, qui rapporte cette histoire le 20 juillet 2022 — et selon des utilisateurs mécontents de Truth, l’app serait même « aussi nulle que Twitter ».

truthsocial
truthsocial

Un filtre « contenu sensible » qui fâche

Les utilisateurs et utilisatrices se plaignent d’un filtre « contenu sensible », qui bloquerait une partie de leurs publications, et qui serait appliqué de manière injuste, selon eux. Les posts concernés contenaient des mèmes se moquant de Joe Biden,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles