La bourse ferme dans 3 h 43 min
  • CAC 40

    6 298,60
    +13,36 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 674,12
    +17,09 (+0,47 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0663
    +0,0101 (+0,96 %)
     
  • Gold future

    1 860,30
    +18,20 (+0,99 %)
     
  • BTC-EUR

    28 551,91
    +270,27 (+0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    683,28
    +9,91 (+1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,04
    +0,76 (+0,69 %)
     
  • DAX

    14 084,12
    +102,21 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 462,20
    +72,22 (+0,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 001,52
    +262,49 (+0,98 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,2576
    +0,0080 (+0,64 %)
     

TRIBUNE. Olivia Cattan, présidente de SOS Autisme, répond à Eric Zemmour après ses propos sur le handicap

·1 min de lecture
© Sipa

Voici sa tribune : "Monsieur Zemmour, l'inclusion n'est ni une idéologie ni une obsession égalitariste. C'est un droit garanti par la loi sur l'égalité des chances de 2005. Une loi apparemment que vous remettez en cause, tout comme le Pacte républicain inscrit dans la constitution de notre pays. La place du handicap dans la société est une question majeure, qu'il ne faut pas prendre à la légère comme vous le faites en la trainant dans des polémiques stériles. C'est un véritable sujet de société sur lequel il faut réfléchir afin de le faire évoluer mais en travaillant sur de réelles propositions.

Le clivage que vous avez instauré est dangereux. Votre envolée sur le handicap a provoqué le déchainement d'une poignée de haine et d'insultes handiphobes à l'égard de nos enfants sur les réseaux sociaux. Nous avons pu lire que "la place de nos enfants serait dans un zoo" ou encore que "les enseignants ne veulent pas d'handicapés à l'école". Ce qui ne reflète heureusement pas toute la communauté éducative.

"

Vous triez nos enfants entre ceux qui mériteraient d'avoir un accès au savoir et les autres qui n'auraient le droit que de vivre enfermés

"

"Des pauvres dépassés", voilà ce que seraient nos enfants selon vos mots empreints de mépris et de charité, des êtres déshumanisés sans identités portant l'étoile du handicap comme seule reconnaissance de leur existence. Pourquoi ne pas avoir lancer un débat sain sur l'inclusion et l'état de notre école, la désuétude des établissements spécial...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles