Marchés français ouverture 8 h 58 min
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0261
    -0,0065 (-0,63 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 719,53
    -319,21 (-1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     

Travail des mineurs : temps de travail et salaire

Légalement les mineurs de 14 et 15 ans peuvent travailler au cours des vacances scolaires. Les mineurs de plus de 16 ans peuvent travailler toute l’année. La durée légale de temps de travail de 35 heures s’applique aux salariés mineurs.

Chaque jour, un mineur ne peut pas travailler plus de 8 heures. Ces durées de 35 hebdomadaires et de 8 heures quotidiennes peuvent être dépassées dans la limite de 10 heures par jour et de 40 heures par semaine pour les activités réalisées sur les chantiers de bâtiment, les chantiers de travaux publics et la création, l’aménagement et l’entretien de chantiers d’espaces paysagers.

Un mineur ne peut pas travailler plus de 4 h 30 ininterrompues. Au-delà de 4 h 30, un temps de pause de 30 minutes consécutives minimum doit être respecté.

À noter : un mineur de moins de 16 ans ne peut pas accomplir d’heures supplémentaires. Les mineurs de plus de 16 ans peuvent, de manière exceptionnelle, accomplir des heures supplémentaires dans la limite de 5 heures par semaine.

Chaque jour un repos de 14 heures consécutives minimum doit être respecté pour un mineur de moins de 16 ans et de 12 heures pour les mineurs de plus de 16 ans. Le repos hebdomadaire est de 2 jours consécutifs.

Un mineur de moins de 16 ans ne peut pas travailler les jours fériés sauf dans certains secteurs d’activité (hôtellerie, restauration, cafés, tabacs et débits de boissons, boulangerie, poissonnerie, boucherie, fleuristes, jardinerie, etc.). Ils ne peuvent pas non plus travailler de nuit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Compte personnel de formation : l’interdiction du démarchage abusif revient dans le débat
Canicule : quels sont vos droits au travail ?
Qu'est-ce que l'allocation de retour à l’emploi formation (Aref) ?
BSPCE : définition, personnes concernées et fiscalité
Coiffeur : compétences, formation et salaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles