La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 282,76
    -192,23 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

TotalEnergies veut créer "un géant de l'hydrogène vert" en s'associant à l'indien Adani

TotalEnergies a annoncé mardi 14 juin un accord avec Adani Entreprises Limited (AEL), le plus grand conglomérat privé indien dans le domaine de l’énergie et des infrastructures, afin de "créer un acteur géant de la production d'hydrogène vert". "TotalEnergies a conclu un accord avec Adani Enterprises Limited (AEL) pour acquérir une participation de 25% dans Adani New Industries Limited (ANIL)" et "créer un acteur géant de la production d’hydrogène vert", indique un communiqué sans préciser de montant.

"ANIL sera la plateforme exclusive d’AEL et de TotalEnergies pour la production et la commercialisation d’hydrogène vert à grande échelle en Inde. ANIL vise, comme premier jalon, une production d’un million de tonnes d’hydrogène vert par an (Mtpa) d’ici à 2030, en s’appuyant sur de nouvelles capacités de production d’électricité renouvelable d’environ 30 gigawatts (GW)", est-il indiqué.

"Pour commencer, ANIL entend développer un projet visant à produire 1,3 Mtpa d'urée dérivée de l'hydrogène vert pour le marché intérieur indien, en remplacement des importations actuelles d'urée, et investira environ 5 milliards de dollars dans un électrolyseur de 2 GW, alimenté par l'énergie renouvelable d’un parc solaire et éolien de 4 GW", ajoute le communiqué. L'urée est une forme d'engrais fabriquée à partir de l'hydrogène.

TotalEnergies souligne que cet investissement "marque une nouvelle étape clé de l'alliance stratégique entre TotalEnergies et Adani Group, le plus grand conglomérat privé indien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grèves Ryanair : le patron se moque des syndicats de "Mickey"
Les risques s’accumulent, la Fed risque de changer son fusil d'épaule : le conseil Bourse
EcoVadis rejoint le petit club des licornes françaises en levant 500 millions d'euros
Comment un A330 pourrait être transformé en yacht de luxe avec véranda rétractable
Le CAC 40 tombe sous les 6.000 points, plombé par le risque de récession

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles