Marchés français ouverture 3 h 56 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 516,49
    -89,97 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    21 353,54
    +70,02 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    20 998,27
    -849,85 (-3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    518,39
    -18,50 (-3,45 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

TotalEnergies contribuera à contenir la facture d’électricité des TPE

TotalEnergies a annoncé qu'il contribuerait à contenir la facture des TPE à hauteur de 100 euros par MWh.  - Credit:TERESA SUAREZ / EPA
TotalEnergies a annoncé qu'il contribuerait à contenir la facture des TPE à hauteur de 100 euros par MWh. - Credit:TERESA SUAREZ / EPA

Des représentants de TotalEnergies étaient attendus lundi 23 janvier pour une réunion au ministère de l'Économie. Il en ressort que le géant de l'énergie contribuera à hauteur d'un rabais de 100 euros par mégawattheure (MWh) au dispositif prévu par Bercy pour contenir la facture d'électricité des très petites entreprises (TPE). Le gouvernement s'est engagé le 6 janvier à contenir à 280 euros par MWh la facture d'électricité des TPE en moyenne pour 2023, afin de protéger celles qui ne bénéficient pas du tarif de vente réglementé et qui ont renouvelé leur contrat de fourniture d'électricité au second semestre 2022, frappées ainsi de plein fouet par la flambée des prix.

La branche Électricité et gaz de TotalEnergies « y contribuera au travers d'un rabais de 100 euros le mégawattheure (MWh) de façon que les contrats de fourniture d'électricité signés au cours du second semestre 2022 soient ramenés à un prix annuel moyen sur 2023 de 280 euros HT le MWh », a indiqué le groupe dans un communiqué, « à la suite des concertations engagées ces derniers jours par le gouvernement ».

Mise en place d'un « mécanisme de mensualisation des paiements »

Cette mesure bénéficiera à ses 22 000 clients TPE (société de moins de 10 salariés avec un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros annuels). Le groupe, dont le PDG Patrick Pouyanné avait annoncé la semaine dernière vouloir étendre le dispositif, a par ailleurs confirmé « répondre à l'appel » de ses 6 000 clients PME (so [...] Lire la suite