Publicité
La bourse ferme dans 2 h 50 min
  • CAC 40

    7 573,25
    -59,46 (-0,78 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 952,75
    -30,36 (-0,61 %)
     
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 443,10
    +14,20 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 844,66
    +1 131,86 (+1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,61
    -11,35 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,43
    -1,48 (-1,81 %)
     
  • DAX

    18 491,18
    -99,71 (-0,54 %)
     
  • FTSE 100

    8 142,79
    -40,17 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,17 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    41 275,08
    +84,40 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 727,98
    -287,96 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2953
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Threads : le concurrent de Twitter lance sa version web

Dave Adamson / Unsplash

Cette nouvelle version est vue comme étant essentielle pour attirer les professionnels et les médias, qui sont parmi les utilisateurs les plus actifs sur ce type de réseaux sociaux, et postent des messages le plus souvent sur leurs ordinateurs, durant leurs heures de travail. "Threads est désormais disponible pour tout le monde, dites-nous ce que vous en pensez!', a écrit jeudi Adam Mosseri, le dirigeant d'Instagram dont Threads est la déclinaison. Jusqu'ici, le réseau social n'était accessible que sur smartphones.

"L'équipe de Threads a beaucoup travaillé afin d'offrir une expérience équivalente à celle sur mobile et va ajouter des fonctionnalités à la version web dans les semaines à venir", a déclaré un porte-parole du groupe. Pensé comme un concurrent direct de Twitter, désormais appelé X, Threads a été lancé début juillet, Meta invitant le milliard d'utilisateurs d'Instagram à télécharger l'application, permettant ainsi au dernier-né de connaître un démarrage record. Mais une fois le sentiment de curiosité estompé, l'usage quotidien a fortement ralenti et les utilisateurs demandaient le lancement d'une version web ainsi que divers ajustements. De nombreuses célébrités qui avaient bénéficié d'un accès anticipé à l'application, telles que Jennifer Lopez ou la star du football américain Tom Brady, ne l'utilisent finalement que rarement.

X continue donc à dominer sur ce type de format mais le désordre persistant sur le réseau depuis son rachat par le propriétaire de Tesla érode (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite