Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 133,48
    -447,25 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

TF1 porte plainte à Bruxelles pour «aide d'Etat illégale» de la France en faveur de... France Télévisions !

Loïs Larges

TF1 s'en remet à Bruxelles pour dénoncer certaines pratiques de France Télévisions. Le groupe TF1 a déposé une plainte auprès de la Commission européenne pour «aide d'État illégale» de la France en faveur de France Télévisions, a-t-il indiqué lundi soir à l'AFP, confirmant une information du Figaro. «Le droit communautaire protège le financement des services publics mais la règle est formelle : il faut des obligations clairement définies pour prétendre à ce financement», indiquent Frédéric Mion et Benoît Le Bret, avocats associés au sein du cabinet Gide, en charge du dossier, dans le quotidien.

La suppression de la redevance TV, pour l'heure remplacée par l'affectation d'une fraction de TVA, est au cœur de l'argumentaire de TF1. «Ce changement des modalités de financement décidé par le législateur constitue une nouvelle aide d'État. Elle doit en principe faire l'objet d'une notification auprès de la Commission européenne avant sa mise en œuvre. Dans le cas contraire, elle est illégale», assurent Mes Mion et Le Bret dans le journal.

La plainte dénonce aussi une «double fraude fiscale». «Le nouveau mode de financement de France Télévisions l'oblige depuis 2022 à s'acquitter d'une taxe sur les salaires. Taxe que l'État compenserait de manière illégale au regard du droit européen, en augmentant la dotation budgétaire allouée au service public», assure Le Figaro.

Pour les avocats de TF1, le service public a en outre «profité, depuis 1969, d'un régime de TVA très réduit (2,1 % au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Overdose de normes : le texte qui pourrait inspirer la loi Pacte II pour simplifier la vie des petits patrons
Plus de meubles, plus de rangements et des baisses de prix : Ikea change de méthode à Paris
Salaires : ces patrons qui gagnent moins de 1 500 euros net par mois
Atos : réunion de la dernière chance avec Kretinsky ? Les salariés et les élus «très inquiets»
CAC 40 : la Bourse de Paris portée par la Chine, qui va voler au secours des actions