La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 982,33
    -110,63 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    12 202,84
    +386,53 (+3,27 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0924
    -0,0070 (-0,63 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    22 049,12
    +836,33 (+3,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,38
    +5,07 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    4 179,42
    +60,21 (+1,46 %)
     

Tesla : la vidéo de promotion de la conduite autonome, une mise en scène ?

Julien Sarboraria

Tesla a-t-il voulu nous duper ? Un ingénieur œuvrant pour le compte du constructeur automobile affirme qu'une vidéo de 2016, utilisée pour promouvoir la conduite autonome, a été mise en scène, rapporte CNN. Dans ce spot, la firme d'Elon Musk dévoile les spécificités de son Autopilot, comme la capacité pour ses véhicules de s'arrêter à un feu rouge ou d'accélérer lorsque le feu passe au vert, sans toucher les commandes. Des performances que le système de conduite autonome n'avait pas à l'époque, assure un ingénieur senior de chez Tesla.

La vidéo, qui reste archivée sur le site Internet de Tesla, a été publiée en octobre 2016 et relayée sur Twitter par son directeur général Elon Musk, qui mettait en avant le fait que cette voiture se "conduit toute seule". Sauf que la Model X ne se conduisait pas avec la technologie déployée par Tesla, a déclaré Ashok Elluswamy, directeur du logiciel Autopilot, dans la transcription d'une déposition datant de juillet, dans le cadre du procès contre Tesla qui fait suite à un accident mortel en 2018 impliquant un ancien ingénieur d'Apple. Pour l'avocat de la défense, Andrew McDevitt, il était "manifestement trompeur de présenter cette vidéo sans aucun avertissement ni astérisque".

Pour créer la vidéo, Tesla a utilisé la cartographie 3D sur un itinéraire prédéterminé entre une maison de Menlo Park, en Californie, et le siège social de Tesla à Palo Alto. Et les conducteurs sont intervenus pour prendre le contrôle lors des essais, a détaillé Ashok Elluswamy, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault, Dacia : les ventes en baisse pour la quatrième année consécutive
Volkswagen, Renault, Toyota... le marché européen des voitures neuves à son niveau de 1993
Renault : les ventes en recul de 14,6 % en 2022
Renault-Nissan : les derniers points de blocages levés en vue de la refonte de l'alliance
Nids de poule, caméras et ascenseur en panne... les tarifs augmentent quand même dans ce parking