La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0471
    -0,0084 (-0,80 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 740,03
    -1 286,79 (-4,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,61
    -22,07 (-3,29 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Tensions sur le gaz, la Russie menace la Finlande d'une riposte "militaro-technique"

Le gaz est en ébullition, sur fond de tensions géopolitiques persistantes, alors que la guerre en Ukraine semble partie pour durer. La Russie a menacé la Finlande d'une riposte "militaro-technique", Helsinki ayant indiqué vouloir adhérer "sans délai" à l'Otan. La tension montait autour des livraisons de gaz russe à l'Europe, perturbées pour le deuxième jour consécutif. Le président et la Première ministre de Finlande, Sauli Niinistö et Sanna Marin, se sont dit favorables jeudi à une adhésion "sans délai" à l'Otan, prélude à une candidature formelle dimanche de ce pays nordique, qui partage 1.300 km de frontière avec la Russie et fut longtemps contraint à une sorte de neutralité forcée par Moscou.

Si l'adhésion se concrétise, la Russie sera "obligée de prendre des mesures réciproques, militaro-techniques et autres, pour mettre fin aux menaces à sa sécurité nationale", a répliqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, en appelant Helsinki à "prendre conscience de ses responsabilités". Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait auparavant estimé que la réponse de Moscou dépendrait de "l'avancée des infrastructures militaires vers nos frontières".

Côté occidental, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg comme le chancelier allemand Olaf Scholz ont assuré la Finlande de leur soutien. Si elle postulait, "elle serait chaleureusement accueillie au sein de l'Otan et le processus d'adhésion se déroulerait sans heurts et rapidement", a déclaré M. Stoltenberg. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives 2022 : deux nouvelles ministres investies par la majorité présidentielle
Complémentaire santé solidaire, infirmiers libéraux : la lourde facture des fraudes à la Sécurité sociale
Un député canadien s'est excusé pour avoir participé à une visioconférence depuis ses toilettes
Microsoft a-t-il été favorisé par l'Éducation nationale ? Anticor saisit le PNF
Guerre en Ukraine : Poutine vante la résistance de la Russie, assure que l'UE souffre davantage des sanctions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles