La bourse ferme dans 5 h 16 min
  • CAC 40

    6 625,73
    -5,42 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 120,28
    -2,15 (-0,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 783,10
    +6,40 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    28 348,72
    +240,66 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    809,33
    +22,71 (+2,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,91
    -0,39 (-0,53 %)
     
  • DAX

    15 575,28
    -13,95 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 118,98
    +9,01 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3905
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Taux immobilier : ce qui risque de changer pour votre crédit

·1 min de lecture
homme utilisant une calculatrice pour optimiser son prêt immobilier
homme utilisant une calculatrice pour optimiser son prêt immobilier

Jusqu’ici tout va bien. Mardi, l'observatoire Crédit Logement CSA, qui associe les principales banques françaises à un institut d'études de marché, annonçait un taux d'intérêt moyen historiquement bas pour les crédits immobiliers : 1,07% enregistré au mois de mai. Le record d’avril est donc confirmé.

Une situation exceptionelle dont profitent les candidats à l’accession immobilière. « C’est l’euphorie sur le marché immobilier », constate Immonot, un portail pour les notaires. « Une prise de décision des acheteurs beaucoup plus rapide. Moins de négociation si le prix affiché est en phase avec le marché. Les biens se vendent en quelques jours et en peu de visites », confirme Me Romain Box, notaire à Remiremont, dans les Vosges.

Dans ce contexte, le prix des logements anciens continue de grimper : +5,9% au premier trimestre, selon l'enquête publiée la semaine dernière par les notaires et l’Insee. En France, avec près de 1,08 million de logements anciens vendus entre mars 2020 et mars 2021, le nombre de transactions a franchi un niveau historique, dépassant légèrement le pic observé fin 2019, avant le début de la crise sanitaire. « On n’est pas en face d’un tsunami mais d’une vague de fond, cette volonté de déménager devrait continuer pendant plusieurs années », estime Thierry Delesalle de la Chambre des notaires du Grand Paris. Mais dans quelles conditions ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Electricité et gaz : l'option qui rembourse vos factures vaut-elle son coût ?
- Impôts : vérifier la case 2CK peut vous éviter de payer la flat tax en double
- Roland-Garros, Euro 2021, JO... Ce que ça vous coûte de suivre le sport à la TV cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles