La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    -0,0048 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 808,90
    +1,60 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    18 773,54
    +410,06 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    422,82
    +2,68 (+0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,41
    +2,65 (+2,51 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2099
    -0,0076 (-0,63 %)
     

Ce tatouage électronique est capable de prendre la pression artérielle en temps réel

La pression artérielle est difficile à surveiller en temps réel sans des dispositifs portables lourds et désagréables. Des chercheurs en ingénierie biomédicale ont développé une sorte de tatouage électronique, bien plus aisé à porter et très performant. Le futur de la médecine personnalisée ?

« La pression artérielle est le signe vital le plus important que vous puissiez mesurer, mais les méthodes pour le faire en dehors de la clinique de manière passive, sans brassard, sont très limitées », déplore l’ingénieur Deji Akinwande, sur le site de l’université du Texas. C’est pour cette raison qu’avec son équipe, ils ont développé un tatouage électronique capable de prendre cette mesure.

Il existe certes déjà de nouvelles technologies portables, plus légères, plus confortables, pour récupérer des données de santé. Les montres intelligentes, dans le commerce, en font partie. Mais si elles peuvent mesurer la fréquence cardiaque par exemple, ce n’est pas le cas de la pression artérielle — notamment car une montre ne reste pas suffisamment fixe pour surveiller les artères et que leur technologie basée sur des capteurs LED n’est pas adaptée à cette mesure. Tout au plus, ces outils pourraient surveiller la pression artérielle par à-coups, de manière discontinue, ce qui n’a pas beaucoup de valeur médicale.

Là est l’intérêt de ce nouveau dispositif décrit le 20 juin 2022 dans Nature. Un tatouage électronique est très peu invasif tout en restant parfaitement fixe.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles