Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 233,56
    +1 110,94 (+1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,06
    +47,17 (+3,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Un tableau retrouvé dans un sac plastique à un arrêt de bus vendu une fortune aux enchères

Christie's/Wikimedia Commons

C’est un nouveau record pour une œuvre du maître vénitien Titien. Le 2 juillet dernier, la célèbre maison de vente aux enchères Christie’s a indiqué que le tableau Le Repos pendant la fuite en Egypte avait été adjugé pour 17,5 millions de livres, soit plus de 20,6 millions d’euros. Mais l’histoire de ce petit tableau, mesurant 46 par 66 centimètres, est bien singulière, explique Insider. À l’origine, cette peinture était la propriété d’une richissime famille de nobles britanniques qui l’avait déjà acquise auprès de Christie’s en 1878.

Mais en 1995, le tableau de Titien avait été dérobé dans la maison familiale de la campagne anglaise avec deux autres tableaux, qui n’ont d’ailleurs jamais été retrouvés. La saga va prendre un autre tournant en 2002 lorsque Charles Hill, ancien détective de Scotland Yard, met la main dessus. Il avait au préalable promis une récompense de 100 000 livres à quiconque lui donnerait des informations quant à sa localisation. Un informateur l’avait alors conduit jusqu’à un arrêt de bus de l’ouest de Londres. Un homme, avec un sac en plastique à provisions bleu, blanc et rouge, était censé détenir le tableau.

Et c’était bel et bien le cas ! Impossible à revendre, ce genre de tableau peut aiguiser l’appétit d’informateurs selon les récompenses envisagées et c’est sans doute ce qui a poussé cet homme à donner des informations pour mettre la main dessus. Au moment de sa découverte il y a 22 ans, l’œuvre de Titien était évaluée à environ cinq millions de livres. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives 2024 : en l’absence de majorité absolue, le RN peut-il quand même accéder à Matignon ?
JO 2024 : avant la flambée du ticket de métro, Valérie Pécresse lance des promos
Législatives 2024 : quel sera le calendrier des nouveaux députés à l’Assemblée nationale ?
Plus de 5 heures de retard pour le train Paris-Cahors : des passagers victimes de malaise
C'est du jamais-vu, près de 10 milliards de mots de passe volés disponibles sur le Web !