Publicité
La bourse ferme dans 6 h 10 min
  • CAC 40

    7 951,78
    +16,75 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 969,69
    +6,49 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    2 358,70
    -5,40 (-0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 591,71
    -137,21 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,90
    -4,97 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,17
    -0,06 (-0,08 %)
     
  • DAX

    18 488,58
    +15,29 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    8 205,28
    +22,21 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0012 (+0,10 %)
     

TÉMOIGNAGE J'ai pardonné à ma femme d'avoir tué nos trois enfants

"Cora, Dawson et Callan étaient l'essence de ma vie et je suis complètement perdu sans eux". C'est par ces mots que Patrick Clancy a décrit la douleur qu'il ressent. Le père de famille a perdu ses trois enfants, tués par sa propre femme, Lindsay. Les faits se sont déroulés le 24 janvier dernier, à Duxbury dans le Massachusetts. Selon les premiers éléments de l'enquête, rapportés par la presse locale, la maman a étranglé ses trois bambins âgés de 5 ans, 3 ans et 8 mois. Elle avait ensuite tenté de mettre fin à ses jours. L'infirmière de 32 ans suivait un traitement intensif contre la psychose post-partum, un trouble psychiatrique grave qui survient quelques jours après l'accouchement. À l'époque, son mari avait privilégié le télétravail pour rester à ses côtés. Mais en s'absentant 25 minutes pour aller chercher à manger, l'impensable s'est produit.

Resté silencieux au moment du drame, Patrick a publié une déclaration quatre jours plus tard. Le papa a d'abord remercié le public pour son amour et son soutien avant d'évoquer son immense chagrin : "Ma famille était la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. J'étais tellement fier d'être le mari de Lindsay et le père de Cora, Dawson et Callan (...) Ils m'ont donné un but et je ne l'ai jamais pris pour acquis. Il y a maintenant un vide massif là où était ce but autrefois." Il s'est également remémoré avec tendresse ses trois enfants : "Cora avait un rire contagieux et était incroyablement (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meurtre de Magali Blandin : deux ans après, tragique rebondissement autour des parents du mari tueur
Disparition d'Héléna Cluyou à Brest : ces nombreux objets saisis par la police qui pourraient éclairer l'affaire
Suicide de Lucas : le geste bouleversant de sa petite soeur
Après six semaines de relation elle découvre que son nouveau copain est marié
Sa condition en amour Elle ne sort qu'avec des hommes qui portent le même prénom