La bourse ferme dans 3 h 28 min
  • CAC 40

    5 565,56
    +73,41 (+1,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 503,24
    +40,20 (+1,16 %)
     
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 808,60
    -29,20 (-1,59 %)
     
  • BTC-EUR

    16 110,30
    +529,17 (+3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    376,10
    +14,67 (+4,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    43,65
    +0,59 (+1,37 %)
     
  • DAX

    13 252,98
    +126,01 (+0,96 %)
     
  • FTSE 100

    6 405,31
    +71,47 (+1,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    26 165,59
    +638,22 (+2,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 588,20
    +102,00 (+0,39 %)
     
  • GBP/USD

    1,3322
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Télétravail : Élisabeth Borne menace les employeurs récalcitrants de sanctions

Source AFP
·1 min de lecture
Depuis une semaine, la nouvelle version du protocole national en entreprise prévoit que « 100% des tâches télétravaillables doivent être télétravaillées ».
Depuis une semaine, la nouvelle version du protocole national en entreprise prévoit que « 100% des tâches télétravaillables doivent être télétravaillées ».

« Ça va, ça paraît bien vide » : la ministre du Travail, Élisabeth Borne, s'est rendue vendredi dans plusieurs entreprises pour voir si elles recourent bien au télétravail au « maximum » face au Covid-19, prévenant les employeurs qui n'auraient « pas compris » qu'ils s'exposent à des sanctions.

Après une visite au siège de BNP Paribas dans le quartier Opéra, puis dans les locaux d'Engie et de Total à la Défense, la ministre a insisté lors d'un point presse sur le caractère « indispensable » du télétravail pour les activités qui le permettent, au vu de l'épidémie « très brutale » de Covid-19.

« 100 % des tâches télétravaillables doivent être télétravaillées »

Depuis une semaine, la nouvelle version du protocole national en entreprise prévoit que « 100 % des tâches télétravaillables doivent être télétravaillées », a-t-elle rappelé, des règles qui semblent appliquées avec moins d'entrain depuis le nouveau confinement. « J'ai passé ma semaine à appeler des dirigeants d'entreprises, des DRH, pour leur dire que même si aujourd'hui ? et c'est ce qui revient beaucoup ? les salariés ne souhaitent pas majoritairement repasser à 100 % en télétravail, il faut le faire », a ajouté la ministre, plaidant qu'il faut trouver « le bon équilibre » entre poursuivre l'activité économique et « casser la dynamique de l'épidémie ».

Lire aussi Confinement : le gouvernement hausse le ton sur le télétravail

« C'était important pendant cette semaine de sensibiliser » et ensuite « si jamai [...] Lire la suite