Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 372,21
    -523,96 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,00
    -10,90 (-0,80 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Notre système de retraite peut-il faire faillite, comme le laisse craindre Emmanuel Macron ?

Illustration Capital / Freepik

La menace est réelle selon Emmanuel Macron. «Revenir sur la réforme des retraites, c’est supprimer ce qui a été fait pour les plus modestes et mettre le système en banqueroute», a affirmé le président de la République, lors de sa conférence de presse organisée mercredi 12 juin pour lancer les élections législatives anticipées. Le discours est loin d’être nouveau. Déjà, lors des discussions pour reporter l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans, l'argument principal brandi par la majorité était de «sauver notre système de retraite».

Mais notre système de retraite est-il vraiment en danger ? A la première lecture du rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites, publié ce jeudi 13 juin, la réponse pourrait être positive. Cet organe qui réunit les partenaires sociaux, des politiques et des experts, prévoit que le régime de retraite sera en déficit pendant plusieurs décennies, et ce, malgré la réforme des retraites de 2023. «Les dépenses sont maîtrisées, le déficit c’est l’épaisseur du trait», nuance pourtant Dominique Corona, secrétaire général adjoint de l’Unsa. C’est un problème de recettes, lié notamment aux exonérations de cotisations des employeurs qui coûtent 75 milliards d’euros ou encore aux exonérations sur les compléments de salaires qui coûtent 19 milliards d’euros. Le vrai débat est là», juge le responsable syndical.

Abroger la réforme des retraites ne mettrait donc pas obligatoirement notre système en péril. «Des décisions comme la revalorisation de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le RN, «sur la réforme des retraites, c'est du grand foutage de gueule», lâche Bruno Le Maire
L’ex-acheteur d'«Affaire conclue» Julien Cohen s'indigne de sa retraite
Retraite : Emmanuel Macron promet finalement de revaloriser les pensions sur l’inflation
Niveau de vie : les retraités moins bien lotis que le reste de la population ?
Déficit des retraites : la réforme insuffisante, vers un nouveau coup de bambou