Marchés français ouverture 4 h 22 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 193,94
    +554,54 (+1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1741
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 463,59
    -47,39 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 807,59
    +338,12 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 109,90
    +0,98 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Le sud de l'Europe brûle, des villages évacués

·2 min de lecture

Des dizaines de villages et hôtels ont été évacués dimanche dans le sud touristique de la Turquie, face à la progression des incendies qui sévissent depuis cinq jours et ont déjà fait six morts, pendant que plusieurs régions de Grèce, d'Italie et d'Espagne étaient elles aussi ravagées par le feu.

Des dizaines de villages et hôtels ont été évacués dimanche dans le sud touristique de la Turquie, face à la progression des incendies qui sévissent depuis cinq jours et ont déjà fait six morts, pendant que plusieurs régions de Grèce, d'Italie et d'Espagne étaient elles aussi ravagées par le feu. Ces pays du pourtour méditerranéen, très dépendants des recettes touristiques dont ils ont été privés à cause de la pandémie, sont confrontés cet été à des températures caniculaires et à des feux de forêts plus nombreux que d'habitude.

La Turquie subit actuellement les pires incendies depuis au moins une décennie, avec près de 95.000 hectares brûlés depuis janvier, contre une moyenne de 13.516 à ce stade de l'année entre 2008 et 2020. Dans la station balnéaire turque huppée de Bodrum, un quartier a été évacué, alors que les flammes étaient attisées par des vents forts provenant du district voisin de Milas, a rapporté la chaîne de télévision CNN Turquie. Faute de pouvoir prendre la route, 540 personnes ont été évacuées par bateau, selon la chaîne. Dans la ville touristique d'Antalya, d'autres évacuations ont également eu lieu, selon la chaîne NTV.

40°C prévus à Antalya

Les températures devraient rester élevées après des records atteints le mois dernier. Il a fait par exemple 49,1°C le 20 juillet à Cizre, en Anatolie, dans l'extrême sud-est de la Turquie. Le mercure devrait monter jusqu'à 40°C à Antalya lundi, selon les prévisions. Le ministère turc de la Défense a publié des images prises par satellite montrant l'importance des dégâts sur les forêts, noires de suie et avec des fumées toujours visibles.

Le président Recep Tayyip Erdogan a été la cible de critiques lorsqu'il s'est avéré que la Turquie n'avait pas d'avions(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles