La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 765,63
    -247,73 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Stellantis voit son chiffre d'affaires augmenter malgré une baisse des ventes

Le constructeur automobile Stellantis a vu son chiffre d'affaires progresser de 12% au premier trimestre sur un an grâce à des hausses de prix et une bonne performance de Jeep en Amérique du Nord, et ce malgré une baisse des ventes. Le groupe issu de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler a enregistré un chiffre d'affaires de 41,5 milliards d'euros sur les trois premiers mois de l'année, selon un communiqué publié jeudi 5 mai.

Le groupe a résisté à la paralysie du marché automobile "grâce à une tarification nette solide, un mix véhicules favorable et des effets de change positifs", s'est félicité le directeur financier du groupe, Richard Palmer. Stellantis a pourtant enregistré une baisse de 12% du nombre de ses ventes sur un an, à près de 1,4 million de véhicules sur le trimestre. Cette baisse globale des ventes est essentiellement due à des "commandes de semi-conducteurs non reçues", phénomène qui perturbe l'industrie automobile depuis le printemps 2021.

GM, BMW ou Mercedes ont enregistré des résultats semblables au premier trimestre, avec une baisse des ventes contrebalancée par une hausse des prix.

Stellantis, numéro 2 en Europe, a vu sa part de marché reculer à 20% dans l'Union européenne, avec des ventes en baisse de 24% sur un an et des mauvais scores pour Peugeot, Fiat et Jeep. Ses ventes de véhicules électriques y ont cependant augmenté de 50% sur un an.

L'Amérique du Nord est devenue le premier marché du groupe au premier trimestre en terme de chiffre d'affaires, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une centaine de radars vont être déployés autour de Lyon
Cette 2 CV peut se recharger sur une borne Tesla
Dacia augmente encore le prix des modèles Spring, Sandero et Jogger
Voitures électriques : Stellantis investit massivement au Canada
Mini annonce la fin de ses voitures à boîte manuelle à cause des pénuries

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles