La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 456,58
    -75,74 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Starlink : des scientifiques chinois planchent sur une méthode pour détruire les satellites d'Elon Musk

Parce que la constellation de satellites d'Elon Musk peut menacer la "sécurité nationale", des chercheurs chinois plaident pour que la Chine se dote de sa propre flotte, et surtout pour... désactiver, voire détruire les 2.300 objets en orbite.


Ils sont devenus la cible à atteindre depuis qu'ils servent à la communication militaire : les satellites Starlink d'Elon Musk, que le milliardaire a mis à la disposition des Ukrainiens depuis le début de l'invasion russe, sont l'objet d'études de la part de scientifiques chinois, relève Futura Sciences le lundi 30 mai, reprenant un article du South China Morning Post du 25 mai dernier. Ces chercheurs, qui ont publié une étude dans la revue nationale Modern Defense Technology, chercheraient à "surveiller, suivre, désactiver voire détruire" ces satellites, en particulier "s'ils menacent la sécurité nationale". Mais surtout, ils plaident pour le développement de capacités chinoises antisatellites.

L'étude a été dirigée par Ren Yuanzhen, un chercheur de l'Institut de suivi et de télécommunications de Pékin. Parmi les coauteurs figurent plusieurs scientifiques de haut niveau de l'industrie de la défense chinoise, mais il est difficile de savoir dans quelle mesure leur point de vue représente une position officielle de l'armée ou du gouvernement chinois, soulignent nos confrères du Business Insider.

Les scientifiques viseraient le fait que les satellites d'Elon Musk soient utilisés par l'armée américaine, explique Futura Sciences. Ren Yuanzhen a estimé que les drones militaires et les avions de chasse furtifs américains pourraient multiplier par plus de 100 leur vitesse de transmission de données grâce à Starlink. Potentiellement, les missiles qui partiraient de Chine pourraient donc (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - La Minute d'Elon Musk

Une arnaque est de retour sur les smartphones Android, faites attention à vos SMS
Un pilote d'avion viré pour s'être endormi durant 10 minutes en vol
Auchan : la promo qui ne passe pas pour la Fête des mères
Patrick Balkany finalement maintenu en détention jusqu'à une nouvelle décision de la cour d'appel de Paris
Les prix de l'essence et du gazole amorcent une légère baisse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles