La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 651,77
    +719,40 (+2,33 %)
     
  • Nasdaq

    13 582,15
    +389,80 (+2,95 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    -0,0039 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    39 988,70
    +3 561,26 (+9,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    963,44
    +35,21 (+3,79 %)
     
  • S&P 500

    3 912,88
    +101,73 (+2,67 %)
     

Stéphane Plaza : "Quand j’ai commencé, j’ai pris cette proposition de faire de la télé à la rigolade"

·1 min de lecture

Cent numéros, déjà, depuis 2006 ! Cela vous donne-t-il le vertige ?

Stéphane Plaza : En fait, quand j’ai commencé, j’ai pris cette proposition de faire de la télé un peu à la rigolade. Alors, j’ai fait une émission, puis deux, puis quatre, etc. À 50 ans, je reste un homme de parole sur lequel on peut compter. J’ai toujours préféré donner, sans rien attendre en retour, et, jusqu’à présent, la vie me l’a bien rendu. Je suis plutôt fier de mon parcours, fier que ma maman me regarde de là-haut et fier de compter dans la vie des gens.

Ce soir, vous relevez le défi de trouver un bien pour Fabienne Carat et Carole, sa soeur. En quoi était-ce si compliqué ?

Du fait que Carole et Fabienne souhaitaient vivre ensemble, tout en ayant chacune leur espace. Il fallait trouver un bien qui rassemble des critères précis, comme deux entrées indépendantes. Je peux vous dire que, depuis, j’ai quelques cheveux blancs supplémentaires !

Fabienne vous a donc contacté ?

Oui. À l’origine, elle voulait m’envoyer sa biographie, qui venait tout juste de sortir (Danse avec la vie, chez Michel Lafon, ndlr). Je lui ai proposé de passer à l’agence et elle en a profité pour me parler de ce projet. Pour la 100e, j’ai pensé que ce serait un challenge intéressant à relever. Mais je ne savais pas où je mettais les pieds ! (Rires)

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi