La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 535,96
    -290,52 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Spatial : Elisabeth Borne annonce un investissement XXL

spacex.com

"Au total, ce sont plus de 9 milliards d'euros que la France s'apprête à investir sur le secteur spatial dans les trois prochaines années, pour la recherche et notre industrie spatiale", a déclaré la Première ministre Elisabeth Borne à l'ouverture du Congrès international d'astronautique (IAC) ce dimanche 18 septembre, qui rassemble jusqu'à jeudi plusieurs milliers de représentants de la communauté spatiale mondiale. Ces investissements "majeurs" s'inscrivent dans le cadre de la stratégie spatiale définie par le président Emmanuel Macron en février dernier, a-t-elle souligné. "La première stratégie, c'est de garder avec l'Europe notre autonomie d'accès à l'espace" et pour cela "nous avons besoin de moyens forts et d'une recherche de pointe", a plaidé Mme Borne, détaillant les ambitions pour les lanceurs (Ariane 6), la compétitivité industrielle, l'exploration, le climat et la défense.

L'enveloppe de 9 milliards d'euros comprend les crédits du volet spatial du plan d'investissement France 2030 (1,5 milliard d'euros), ceux de la trajectoire de la loi de programmation pour la recherche votée jusqu'en 2030, les moyens "massifs" pour le Cnes (Centre national d'études spatiales) ainsi que ceux de la loi de programmation militaire 2019-2025 (5 milliards d'euros). Est également incluse la prochaine contribution française au budget de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui sera voté lors de la conférence ministérielle, en novembre, à Paris. Le budget exact de la France sera déterminé à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Energies fossiles : les réserves contiennent 3.500 milliards de tonnes de CO2 selon un inventaire inédit
Des consultations médicales gratuites à 25 ans, 45 ans et 65 ans, un investissement XXL annoncé pour le spatial... Le flash éco du jour
Mort d'Elizabeth II : l'Afrique du Sud réclame la restitution d'un diamant de 500 carats
Énergie : les trois quarts des Français soutiennent le nucléaire, selon un sondage
Vers un "guichet unique" pour les demandes de subventions des associations ?