La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1650
    -0,0029 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 878,80
    +10,80 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    11 635,33
    +42,28 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    265,42
    +1,78 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,72
    -0,45 (-1,24 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2951
    +0,0028 (+0,22 %)
     

Souhaitez-vous garder les pièces de 1 et 2 centimes d'euro ?

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture

En 2013, l'Union européenne avait estimé la facture de la frappe des pièces de 1 et 2 centimes d'euro à 1,4 milliard d’euros en 10 ans. En 2020, la Commission européenne s'interroge sur la nécessité de les conserver, ces petits bouts de métal qui traînent dans les poches et coincent les machines à laver.

Mais avant de prendre sa décision, elle a décidé de consulter - du 28 septembre 2020 au 11 janvier 2021 - les citoyens de la zone euro (19 Etats) pour recueillir leur avis. Et si « les petites pièce rouges » étaient limitées à celles de 5 centimes, la Commission mettrait en place des règles d'arrondi pour les paiements à partir de 2022.

Sur la forme, il faut répondre à un questionnaire, auquel on se connecte via une adresse e-mail ou un compte Twitter, Facebook ou Google et où on trouve des explications comme « les montants se terminant par 1, 2, 6 ou 7 cents sont généralement arrondis à la baisse tandis que les montants se terminant par 3, 4, 8 ou 9 cents sont généralement arrondis à la hausse ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Les tarifs bancaires qui ont explosé ces dernières années
- Agrandir sa maison : les pièges à éviter lors d'une extension
- Banque : pourquoi votre conseiller BNP Paribas est en grève