La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 957,44
    -307,97 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Soldes : pour ne pas trop dépenser, évitez de boire du café

La caféine entraînerait davantage d’achats impulsifs, selon une étude américaine (Crédits : Getty Images/iStockphoto). (Getty Images/iStockphoto)

Les soldes d’été vont durer jusqu’au 19 juillet et les promotions ne font que commencer. Si pour vous shopping rime avec achats impulsifs, vous devriez envisager de limiter votre consommation de café.

D’après une expérience menée par des chercheurs américains, la caféine augmenterait nettement notre capacité à dépenser notre argent. Pire, elle nous ferait acheter des choses dont nous n’avons pas besoin.

50% de dépenses en plus après avoir bu du café

Les chercheurs de l’Université de Floride du Sud, dont l’étude a été publiée dans le Journal of Marketing, ont placé des distributeurs de café à l’entrée d’un grand magasin de décoration en France et une grande surface en Espagne. Un peu plus de 300 clients se sont vu offrir une boisson gratuite. Pour la moitié d’entre eux, il s’agissait d’une tasse de café contenant environ 100 mg de caféine (soit l’équivalent d’un double expresso), tandis que les autres ont bu de l’eau ou du décaféiné.

À l’aide des tickets de caisse de leurs cobayes, les chercheurs ont pu observer leur comportement dans les rayons des magasins. Et la différence était notable : les acheteurs "sous caféine" avaient dépensé 50% plus d’argent que les autres, et acheté 30% de produits en plus.

La caféine diminue la maîtrise de soi

"Le café libère de la dopamine dans le cerveau, avec pour effet d’exciter le système nerveux et le corps", explique Dipayan Biswas, l’un des auteurs de l’étude, dans un communiqué. "Cela entraîne un niveau d’énergie élevé, qui à son tour augmente l’impulsivité, tout en diminuant la maîtrise de soi", poursuit ce professeur de marketing à l’Université de Floride du Sud.

Les chercheurs ont également constaté que le café a un impact sur la nature des biens achetés par les cobayes. Les consommateurs qui avaient bu du café ont acquis davantage de produits "non essentiels" que les autres, comme des bougies parfumées ou du parfum d’intérieur, décrivent les scientifiques. En revanche, l’écart était moins net entre les deux groupes pour les achats utilitaires, comme des ustensiles de cuisine ou des bacs de rangement.

Méfiez-vous du café gratuit

Pour confirmer ces conclusions, l’expérience a été réitérée avec 200 étudiants observés pendant qu'ils faisaient des achats, en ligne cette fois, et les résultats ont été similaires.

"Les consommateurs qui essaient de contrôler leurs dépenses impulsives devraient éviter de consommer des boissons caféinées avant de faire du shopping", recommande Dipayan Biswas. Et ce n'est d'ailleurs pas innocent si certaines chaînes de magasins, ou des casinos, offrent du café à leurs clients.

VIDÉO - Voici où vivent les consommateurs les plus économes en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles