Publicité
Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 815,25
    -84,77 (-0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,01
    -13,34 (-0,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 879,30
    +539,76 (+0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 494,48
    +10,29 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Sobriété énergétique : ces mesures pourraient vous faire économiser plus de 1.000 euros par an

PIXABAY

Face à la crise énergétique qui risque de s’aggraver encore plus cet hiver, le gouvernement a dévoilé son plan de sobriété énergétique qui cible tout autant les consommateurs, que le secteur public et les entreprises. Un plan qui vise à réduire drastiquement la consommation énergétique sur le long terme. L’objectif est de réduire de 40% la consommation française. Le vendredi 7 octobre 2022, Astères, un cabinet d’études, a sorti une étude selon laquelle les Français pourraient économiser jusqu’à 1.312 euros par an s’ils respectaient la plupart des mesures proposées par le gouvernement. En effet, ce dernier a préconisé un certain nombre de mesures pour réduire les dépenses énergétiques, et ce dans tous les domaines : transports, chauffage… Il suffit d’un petit geste pour augmenter son pouvoir d’achat, selon le cabinet d’études.

À en croire Astères, le gros point noir de la consommation énergétique française est le transport. Beaucoup de Français circulent en voiture en laissant des sièges libres : "Il a été estimé qu’un ménage français dépense en moyenne 2.172 euros par an en utilisation de véhicules personnels (entretien et carburant)", explique le cabinet. Ainsi, en faisant du covoiturage régulièrement, cela permettrait un gain annuel d’environ 1.000 euros par ménage. Toujours dans le domaine des transports, il a été prouvé que réduire de quelques kilomètres par heure sa vitesse permettait de diminuer nettement sa consommation de carburant. Ainsi, toujours selon le cabinet d’études, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite