Marchés français ouverture 5 h 44 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 501,49
    +347,68 (+1,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0433
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 500,87
    +983,21 (+5,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,97
    +20,83 (+4,96 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

SNCF : ce tarif super-réduit pour partir en vacances (mais pas facile à obtenir)

TGV inOui de la SNCF prêt à partir
TGV inOui de la SNCF prêt à partir

Une majorité de ménages a bien l'intention de partir en vacances cet été, mais avec un budget très, très serré dans un contexte économique marqué par une forte inflation. Si vous avez prévu de partir en train, voici un bon plan que la SNCF ne met pas vraiment en avant. De quoi s'agit-il ? Du billet de congé annuel à tarif réduit. On vous explique tout sur ce dispositif méconnu, mais qui permet de faire des économies bienvenues pour partir en vacances.

C'est quoi ce billet ?

Le billet de congé annuel est l'un des 8 tarifs sociaux décidés par l'Etat pour faciliter l'accès à « certaines catégories sociales au transport ferroviaire ». Il permet de bénéficier, une fois par an, d'un tarif réduit pour l'achat de billets de train aller-retour à l'occasion d'un congé annuel. Ce dispositif est le fruit de l'histoire. Il a été instauré le 1er août 1936 suite à la mise en place des premiers congés payés.

Qui peut l'obtenir ?

Le nombre de bénéficiaires potentiels est très, très large. Sont éligibles : les salariés résidant en France ou à l'étranger ; les fonctionnaires ; les travailleurs à domicile, les artisans et les agriculteurs ; les demandeurs d'emploi bénéficiant d'une allocation chômage ; les stagiaires de la formation professionnelle ; les retraités et pré-retraités qui sont titulaires d'une pension par la Sécurité sociale (réversion, invalidité..).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : les dangers que vous léguez à vos héritiers avec une clause bénéficiaire mal rédigée
- Frais de notaire : les départements et les communes ont touché le gros lot
- Carte bancaire : vos paiements sont-ils vraiment plus sûrs grâce à l'authentification forte ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles