Marchés français ouverture 1 h 33 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0512
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 327,38
    +512,56 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    15 995,94
    -294,96 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,36
    -7,67 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Siemens "guette toujours la lumière au bout du tunnel", porté par la demande mais avec un bénéfice annuel en baisse

Flickr

C'est un résultat en demi-teinte que vient de publier Siemens, jeudi 17 novembre. Les difficultés de Siemens Energy, filiale introduite en Bourse fin 2020 dont le groupe allemand détient encore 35%, ont pesé sur le résultat annuel clos fin septembre: le bénéfice net ressort à 4,4 milliards d'euros, contre 6,7 milliards l'an dernier, a indiqué le géant industriel. Mais au cours de l'exercice 2021-2022, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 16% et un résultat d'exploitation "record" de 10,3 milliards d'euros en hausse de 17% sur un an. "Malgré un environnement macroéconomique toujours complexe, influencé entre autres par les sanctions économiques contre la Russie, une inflation élevée et l'impact de la pandémie de Covid-19, Siemens a renoué avec la croissance sur tous les marchés clés", s'est félicité le groupe dans son communiqué.

L'entreprise se dit confiante pour 2023 malgré les défis du moment: "le prix de l'énergie reste élevé, l'approvisionnement de certains semi-conducteurs reste difficile, surtout dans l'électronique, et nous guettons toujours la lumière au bout du tunnel", a indiqué Roland Busch, président et directeur général de Siemens AG, lors d'une conférence de presse. Il souligne toutefois la demande "forte" dans toutes les régions du monde, aux États-Unis particulièrement, mais aussi en Europe et en Asie. Grâce à des carnets de commandes bien remplis, le groupe de Munich vise une hausse de ses revenus de 6 à 9% pour le prochain exercice. Le conglomérat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les promesses ambitieuses du futur casque de réalité augmentée du créateur de Pokémon Go
Camaïeu : une repreneuse d'entreprises veut racheter l'enseigne et relocaliser la production
CAC 40 : la Bourse ignore l'avertissement de la Fed sur les taux, l'immobilier aux Etats-Unis attendu au tournant
Ce patron va exaucer le rêve d'une de ses salariés en lui offrant une maison
Twitter : les salariés démissionnent en masse après l'ultimatum d'Elon Musk