La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 002,74
    -90,22 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    12 201,74
    +385,42 (+3,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0923
    -0,0071 (-0,64 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    22 049,34
    +837,21 (+3,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,80
    +5,48 (+1,01 %)
     
  • S&P 500

    4 180,53
    +61,32 (+1,49 %)
     

Scène de panique chez des passagers d'un vol Ryanair enfermés dans un couloir d'embarquement

Pixabay

Scène de panique lundi 2 janvier dans un couloir d'embarquement pour un vol Ryanair au départ de Londres. Comme le raconte Business Insider, de nombreux passagers n'ont pas pu embarquer après avoir été bloqués plus d'une demi-heure dans cette passerelle qui mène de la salle d'embarquement à l'avion. Selon les informations du London Evening Standard, les portes de chaque côté avaient été verrouillées, prenant au piège vingt-trois passagers. Une des concernées a révélé après coup s'être sentie comme "prise en otage". Elle continue : "Les gens frappaient sur les murs pour demander de l'aide. Il y avait des enfants qui pleuraient partout et il y avait vraiment de quoi devenir claustrophobe."

La passagère n'ose pas imaginer si quelqu'un avait eu une crise cardiaque "ou quelque chose du genre". Ce n'est qu'après une demi-heure, enfin, qu'un passager a décidé de déclencher l'alarme incendie ce qui a eu pour effet d'alerter le personnel. Un des membres leur a demandé ce qu'ils faisaient dans le couloir. "À ce moment-là, j'étais choquée qu'ils n'aient même pas remarqué que nous étions dans le couloir. On nous a dit que l'avion était parti sans nous", témoigne la passagère, toujours hébétée.

La compagnie irlandaise a confirmé l'incident auprès de Business Insider, et parlé d'une "erreur humaine" commise par le personnel de l'aéroport de Londres Stansted. Le porte-parole ajoute : "Un petit nombre de passagers n'a pas pu sortir de la zone de préembarquement, malheureusement, et a manqué leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Russie lance son troisième sous-marin de la classe Lada
Chlordécone aux Antilles : malgré la reconnaissance d'un "scandale sanitaire", un non-lieu prononcé
Une période "de stabilisation monétaire" va s'ouvrir, selon le gouverneur de la Banque de France
Le Fujian, le plus grand navire de guerre jamais construit par la Chine, bientôt en mer
Record de fréquentation pour les musées parisiens en 2022, voici les plus visités