La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 287,40
    -281,40 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Un satellite météo a vu par hasard la perte d’éclat de l’étoile Bételgeuse

La baisse de luminosité de l’étoile Bételgeuse, qui a suscité tant d’intérêt, a pu être étudiée avec un moyen d’observation assez inédit en astronomie. Un satellite météorologique a assisté à cette perte d’éclat, par hasard.

Les scientifiques n’en ont pas fini avec Bételgeuse. L’impressionnante baisse de luminosité de cette grosse étoile, constatée entre fin 2019 et début 2020, avait suscité beaucoup d’intérêt. Sa perte d’éclat avait même pu faire penser que l’astre était sur le point d’exploser, et que nous pourrions alors assister à une supernova. Finalement, il s’est avéré que l’étoile Bételgeuse a été temporairement dissimulée par un nuage de poussière.

De nouveaux travaux, publiés le 30 mai 2022 dans Nature Astronomy, parviennent à la même conclusion. Si les résultats ne sont donc pas vraiment nouveaux, c’est la méthode qui est particulièrement originale et mérite qu’on s’y attarde.

L’assombrissement de Bételgeuse a pu être surveillé tout à fait par hasard, grâce à un satellite météorologique. L’équipe de recherche a eu l’idée ingénieuse de collecter ses données et de s’en servir à des fins astronomiques.

Utiliser des satellites météo comme des télescopes spatiaux

C’est Himawari 8, un satellite opéré par l’Agence météorologique du Japon, qui a été mobilisé. Il évolue en orbite à presque 36 000 kilomètres au-dessus de l’équateur terrestre. Depuis 2015, ce satellite prend des images de l’ensemble du disque de la Terre toutes les 10 minutes.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles