La bourse ferme dans 8 h 19 min
  • CAC 40

    5 753,82
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 328,65
    -13,91 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    0,9552
    -0,0046 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 629,20
    -7,00 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    19 614,93
    -1 703,17 (-7,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    428,60
    -30,54 (-6,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,30
    -1,20 (-1,53 %)
     
  • DAX

    12 139,68
    -88,24 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    6 984,59
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 342,71
    -517,60 (-2,90 %)
     
  • GBP/USD

    1,0667
    -0,0064 (-0,60 %)
     

Santé : les plus gros consommateurs d'édulcorants ont un risque accru de développer des maladies cardio-vasculaires

Steve Snodgrass / Wikimedia Commons

Utilisés pour remplacer le sucre dans quantité de boissons mais aussi d'aliments, les édulcorants pourraient être associés à des risques accrus de maladies cardiovasculaires, selon une étude française publiée ce jeudi 8 septembre dans le British Medical Journal. Vu la nocivité des sucres ajoutés, des édulcorants artificiels sont utilisés comme alternatives dans des milliers d'aliments et de boissons pour réduire la quantité de sucre et les calories associées tout en conservant un goût sucré. Mais l'innocuité de ces additifs alimentaires fait débat. Les personnes consommant le plus d'édulcorants, notamment d'aspartame et d'acésulfame-K, ont un risque plus élevé de cancer, concluait une étude observationnelle française, publiée en mars par des chercheurs de différents instituts (Inserm, Inrae, université Sorbonne Paris Nord, Cnam).

Pour explorer cette fois les risques cardiovasculaires associés, les chercheurs ont utilisé la même méthodologie sur les données de santé et de consommation d'édulcorants de 103.388 Français et Françaises adultes participant à l'étude de cohorte NutriNet-Santé. Entre autres renseignements, les volontaires ont détaillé leurs consommations alimentaires. 37% des participants ont consommé des édulcorants, en moyenne 42,46 mg/jour, soit l'équivalent d'un sachet individuel d'édulcorant de table ou de 100 ml de soda light. Après avoir recueilli des informations sur le diagnostic de maladies cardiovasculaires au fil du suivi (2009-2021), des analyses statistiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Xiaomi Redmi Note 10 5G : Amazon met en vente flash ce smartphone dans le top des ventes
Listeria : Carrefour rappelle de la charcuterie, Lidl du saumon
La Poste : récupérer vos colis Chronopost sera bientôt un peu plus facile
Ce vélo électrique Xiaomi voit son prix baisser de 400 euros chez Cdiscount
MacBook Pro : prix de rêve à saisir sur le PC portable d'Apple chez Amazon (durée limitée)