La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 114,65
    +146,83 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 394,12
    +71,88 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    26 107,65
    -315,82 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0185
    -0,0085 (-0,83 %)
     
  • HANG SENG

    21 586,66
    -266,41 (-1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    20 018,41
    +334,16 (+1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,97
    +6,45 (+1,48 %)
     
  • S&P 500

    3 854,70
    +23,31 (+0,61 %)
     

Sanctions : le marché automobile russe en voie de disparition

Alors que la plupart des employés d'Avtovaz sont en congé forcé, la production de la marque Lada est aujourd'hui pratiquement à l'arrêt.
Alors que la plupart des employés d'Avtovaz sont en congé forcé, la production de la marque Lada est aujourd'hui pratiquement à l'arrêt.

Au mois de mai, 24 268 véhicules légers neufs ont été vendus, selon les chiffres publiés par l'Association of European Businesses (AEB), qui regroupe les industriels du secteur. Par rapport au mois d'avril, il s'agit d'une baisse de 52 %, mais de 83,5 % par rapport à mai 2021. L'effondrement des ventes a commencé en mars, à la suite de l'imposition par les pays occidentaux de lourdes sanctions à ce secteur, bannissant notamment les exportations de pièces détachées vers la Russie.

Production quasiment arrêtée

Au-delà des ventes, c'est la production automobile qui est parmi les secteurs industriels russes souffrant le plus. Le retrait du pays de nombre de marques étrangères et l'arrêt des livraisons de pièces détachées ont forcé de nombreuses usines locales à s'arrêter. En avril, la production de voitures avait ainsi baissé de 85,4 % sur un an. Depuis l'entrée, le 24 février, des troupes russes en Ukraine, de nombreux producteurs ont annoncé en outre l'arrêt de la vente de composants ou de voitures à la Russie ou l'arrêt de la production en Russie.

Renault, victime collatérale

Autre coup de tonnerre : Renault, dont le travail en Russie avec Avtovaz avait redressé ce géant, a vendu ses actifs à l'État russe, une première nationalisation d'ampleur. Les dizaines de milliers d'employés du premier producteur de voitures en Russie, Avtovaz, sont en congés payés depuis des mois, et la majeure partie de sa production est à l'arrêt.

L'inflation et l'instabilité du rouble [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles