Publicité
La bourse ferme dans 33 min
  • CAC 40

    7 917,67
    -127,44 (-1,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,05
    -77,43 (-1,55 %)
     
  • Dow Jones

    37 770,51
    +35,40 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0634
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 390,20
    +7,20 (+0,30 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 578,28
    -2 073,65 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,42
    +0,01 (+0,01 %)
     
  • DAX

    17 743,99
    -282,59 (-1,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 814,62
    -150,91 (-1,89 %)
     
  • Nasdaq

    15 856,19
    -28,83 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 047,76
    -14,06 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    38 471,20
    -761,60 (-1,94 %)
     
  • HANG SENG

    16 248,97
    -351,49 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2443
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Sam Altman évincé d’OpenIA qui est Mira Murati qui le remplace ?

Philip Pacheco/Bloomberg via Getty Images

Quelques heures après le limogeage brutal de Sam Altman, Mira Murati a été nommée à la tête d'OpenAI, l'entreprise qui a lancé ChatGPT et Dall-E. Elle remplace Sam Altman, évincé de son poste par le conseil d'administration en raison de son manque de transparence vis-à-vis de ce dernier. Le conseil d’administration «n’a plus confiance en sa capacité à continuer à diriger OpenAI», peut-on lire sur le blog d’OpenAI, qui met en avant une «transition dans le leadership».

Née en Albanie, il y a bientôt trente-cinq ans, Mira Murati occupait auparavant le poste de directrice de la technologie (CTO) au sein d'OpenAI. Elle a fait ses preuves au sein de l'entreprise et est considérée comme qualifiée pour ce rôle. Ingénieure en génie mécanique, elle a travaillé au sein d'entreprises telles que Zodiac Aerospace, Leap Motion et Tesla, avant de rejoindre OpenAI en 2018. En tant que CTO, elle a supervisé les travaux de recherche sur ChatGPT, Dall-E et Codex, et a également été chargée de contrôler la distribution de ChatGPT.

Concernant l'intelligence artificielle, Mira Murati est favorable à sa réglementation. Elle déclarait dans une interview pour Bloomberg qu’il «faut être conscient et savoir que l’on ne peut pas se fier aveuglément à ce que la technologie fournit comme résultats». Elle estime également qu'il faut mettre «des freins et des contrepoids» à l’IA, notamment pour certains publics vulnérables tels que les enfants, car «nous ne sommes qu’au début et ne comprenons pas encore toutes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Débarqué d'OpenAI, Sam Altman trouve une porte de sortie chez Microsoft
Le fameux chapeau bicorne de Napoléon Ier vendu plus de 1,9 millions d’euros aux enchères
Bourse : «il faut investir sur le Japon pour jouer la reprise en Chine»
LVMH : «le géant du luxe du CAC 40 enfin bien parti pour remonter en Bourse ?»
ChatGPT : Jugé «pas toujours franc», Sam Altman, le PDG d'OpenAI, a été démis de ses fonctions