La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    +0,0122 (+1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 115,41
    -235,75 (-1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,44
    -4,71 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Salaire : un boost exceptionnel de la participation ou de l'intéressement en 2023 ?

Hausse salaire
Hausse salaire

En faisant passer le budget 2023 en force lors de sa première lecture à l'Assemblée nationale, en dégainant le 49.3, le gouvernement a passé par la trappe l'amendement taxant les « super-dividendes ». Amendement pourtant adopté par les députés, contre l'avis du gouvernement... sur proposition d'un allié du gouvernement, le chef de fil des députés Modem, Jean-Paul Mattei. Sa proposition, qui a donc fait consensus à l'Assemblée avant d'être écartée du texte : « mettre en place une majoration temporaire de 5 points du prélèvement forfaitaire unique [ou flat tax, de 30% au total, avec impôt sur le revenu et cotisations sociales, NDLR], le portant à 35%, sur les distributions de revenus par ces grandes entreprises supérieurs de 20% à la moyenne des revenus distribués entre 2017 et 2021 ». Aux oubliettes...

Côté gouvernement, le message de Bercy est clair : pas d'augmentation d'impôt. Selon les informations des Echos, Jean-Paul Mattei n'a toutefois pas abandonné sa quête d'une « meilleure équité entre la fiscalité du travail et la fiscalité du capital ». Il confie aux Echos travailler à un plan B : un « système où, en cas de super-dividendes, il n'y aurait pas de taxe supplémentaire mais davantage d'intéressement et de primes pour les salariés ». Du côté du parti présidentiel (Renaissance), toujours selon Les Echos, cette idée plaît à Pascal Canfin, député européen et chargé d'une mission sur le partage de la valeur.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Plan épargne logement : quand vais-je payer des impôts ?
- Taxe foncière 2022 : pourquoi la DGFiP Finances publiques me prélève une 11ème fois
- Carburant : la ristourne chute de 50 à 20 centimes par litre mercredi, une nouvelle aide arrive