La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 876,67
    +216,00 (+0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Les sénateurs ne comprendraient rien aux cryptos et une sénatrice veut changer ça

Les membres du Sénat ne s’y connaîtraient pas suffisamment en crypto-monnaies, selon une sénatrice. Afin de remédier au problème, elle propose de créer une commission d’enquête spécialisée, qui serait chargée de faire des propositions sur la régulation des crypto-monnaies.

« Je ne suis pas sûre qu’il y ait 10 sénateurs qui soient capables de comprendre » les réglementations sur les crypto-monnaies. C’est ce qu’a déclaré Nathalie Goulet, une sénatrice centriste, au magazine Coindesk le 28 juillet 2022. La phrase de la sénatrice ne sort pas de nulle part : cette dernière vient de déposer une proposition de résolution au Sénat portant sur la création d’une commission d’enquête sénatoriale sur les crypto-actifs.

Selon la sénatrice, les élus ne seraient pas vraiment à même de comprendre des textes encadrant les crypto-actifs, comme le règlement européen Mica (un accord provisoire entre la présidence du Conseil et du Parlement européen, qui doit encore faire l’objet d’une procédure d’adoption formelle, ndlr). Et cette incompréhension constitue un véritable problème en termes de régulation, estime-t-elle, contre lequel il faut lutter.

C’est pour faire la part des choses entre « fantasme, crainte et méconnaissance », écrit Nathalie Goulet dans sa proposition, qu’il est « urgent de mieux connaître [les crypto-actifs] et peut-être de les encadrer. C’est la raison de la présente proposition de résolution aux fins de constitution d’une commission d’enquête sénatoriale ».

Il faut une expertise sur le sujet

La technologie de la blockchain et des crypto-monnaies n’est plus vraiment récente : le bitcoin,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles