La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 798,04
    -55,00 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

La Russie et la Chine développent des armes pour détruire les satellites américains

·1 min de lecture

Attaquer le talon d’Achille des États-Unis. C’est l’objectif de la Russie et de la Chine qui développent des armes pour détruire ou endommager la flotte des satellites américains, qui selon la Defense Intelligence Agency (DIA), serait le plus gros point faible de Washington. Dans un long rapport, cette agence américaine spécialisée dans le renseignement militaire à l’étranger a soutenu que Moscou et Pékin possédaient déjà des lasers capables “d’aveugler” des satellites situés en orbite basse autour de la Terre. De plus, ces deux puissances militaires investissent massivement dans le conception de nouveaux appareils capables d’aller dans l’espace pour y mener des missions de surveillance et d’espionnage.

"La Chine dispose déjà de plusieurs laser terrestres pouvant perturber ou endommager nos satellites utilisant des capteurs optiques. D'ici la fin de la décennie, le régime de Xi Jinping pourrait mettre en service des systèmes plus puissants qui pourront attaquer des satellites plus robustes qui utilisent des capteurs non optiques”, a mis en garde la DIA dans son rapport. L’organisation gouvernementale s’est aussi inquiétée de l'augmentation toujours plus rapide de la flotte de satellites chinois.

En janvier 2022, Pékin possédait 250 satellites de renseignement : un nombre deux fois plus important qu’en 2018. Ces appareils permettent à l’armée chinoise de surveiller les futurs champs de batailles potentiels où les troupes de Xi Jinping pourraient être engagées, notamment la péninsule (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hépatite aigüe des enfants : la liste des symptômes à surveiller
Œufs, volaille : la mention "plein air" sur les emballages peut être fausse
Présidentielle : l'opposant russe Alexeï Navalny appelle à voter pour Emmanuel Macron
La Russie annonce avoir réussi le tir d'essai de Sarmat, un nouveau missile balistique
Une PlayStation sème la panique dans un aéroport

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles