Marchés français ouverture 30 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0168
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 934,93
    -105,93 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    23 617,56
    -621,29 (-2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,01
    -21,75 (-3,68 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

RSA : la droite veut réviser son mode de calcul pour corriger une injustice

En ce début de quinquennat, la droite parlementaire a décidé d'œuvrer pour la justice sociale. Après avoir voté l’augmentation des minima sociaux (dont le RSA) et la déconjugalisation de l’AAH, le député LR de l’Aisne Julien Dive et une trentaine de ses collègues ont déposé une proposition de loi visant à exclure les revenus tirés de stages et de l’apprentissage des ressources prises en compte pour le calcul du RSA.

L’objectif est de corriger une injustice qui touche potentiellement des milliers de Français bénéficiaires du RSA socle (pour les personnes sans ressource) ou de la prime d’activité, qui est versée en complément de revenus pour les travailleurs très modestes. Calculés sur une base trimestrielle en fonction de la situation familiale, des éventuels revenus du travail et des autres ressources du ménage, le montant du RSA socle et de la prime d’activité peut baisser voire être supprimé pour un allocataire dont l’un des enfants perçoit un premier salaire issu d’un stage ou d’un contrat d’apprentissage. “Dans ma circonscription, j’ai l’exemple d’une mère célibataire avec trois enfants. Elle touchait un complément RSA en plus des modestes revenus de son petit boulot. Quand son aîné de 16 ans, apprenti en maçonnerie, a perçu son premier salaire, elle a perdu son allocation”, raconte à Capital Julien Dive, auteur de la proposition de loi.

Proche de Xavier Bertrand, le député de l’Aisne voit dans cet exemple une injustice criante, qui peut freiner l’insertion professionnelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transports : un grand chassé-croisé noir pour la SNCF et sur les routes
Dans les avions, les masques à oxygène ne permettent de respirer que quelques minutes
Les gagnants et perdants de la remontée des taux d'intérêt
La France en 2030 : comment l'innovation va nous sortir de la crise
Pouvoir d'achat : le second volet des mesures adopté à l'Assemblée après quatre jours de débats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles