Publicité
Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 191,20
    -727,56 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 341,04
    -24,86 (-1,82 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Comment le «roi de l'arnaque» Marco Mouly a organisé son insolvabilité

Eric Fougere/Corbis/Getty Images

Le passage par la case prison pourrait être bien plus long que prévu pour Marco Mouly. Tristement connu pour avoir participé à une des plus grosses arnaques du pays, celle à la taxe carbone, qui lui aurait permis de détourner 283 millions d’euros, «le roi de l’arnaque» pourrait être inquiété dans un autre volet de l’affaire. Condamné en 2017, Marco Mouly avait été placé en 2020 sous le régime de la semi-liberté. Mais en mars 2024, après que son sursis probatoire a été révoqué, il avait annoncé partir en cavale avant de se raviser.

Retour en prison donc au mois de mars, mais aujourd’hui, selon BFMTV, les enquêteurs ont extrait l’homme de 59 ans de sa cellule dans le cadre d’une nouvelle enquête : le parquet de Paris le soupçonne d’avoir organisé son insolvabilité. Marco Mouly a donc été placé en garde à vue ce lundi 17 juin. La justice lui reproche aussi de ne pas avoir payé d'amendes auxquelles il a été condamné. Pour y échapper, l’escroc aurait notamment fait en sorte que sa fille perçoive tous les droits d’auteur de son livre La Cavale, alors que celle-ci n’a signé que la préface.

Les enquêteurs se sont également intéressés à son train de vie dispendieux, à un moment où il était libre, et alors qu’il devait déjà rembourser ses dettes au fisc. Une activité en tant que community manager les intéresse tout particulièrement, puisqu’il n’aurait jamais reçu de salaire pour ce poste et aurait utilisé la carte bancaire de la société pour s’acheter des vêtements. Pour rappel, la nécessité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Énergie : gare aux frais de résiliation si vous êtes copropriétaire ou entrepreneur
Arnaque : plus de 1 000 familles dupées par une offre alléchante pour Disneyland
Charles III : découvrez le prix fou de la rénovation de Buckingham Palace
«On pensait le Covid enterré» : le médecin Benjamin Davido reprend du service sur les plateaux TV
Avion : un nouveau moteur d'un Boeing prend feu peu après le décollage