Marchés français ouverture 5 h 59 min
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 672,44
    -264,77 (-1,02 %)
     
  • EUR/USD

    0,9809
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    19 466,62
    -354,33 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,49
    -9,93 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     

Rodéo urbain : deux enfants ont été grièvement blessés par un motard à Pontoise

Deux enfants, une fille âgée de 10 ans et un garçon de 11 ans, ont été grièvement blessés après avoir été renversés vendredi 5 août 2022 par une moto lors d’un rodéo urbain à Pontoise, dans le Val d'Oise, ont appris nos confrères du Parisien de sources policières .Le drame s’est produit entre 21h15 et 21h30 dans le quartier des Hauts de Marcouville, entre les bâtiments 3 et 10, en plein cœur de la résidence, peut-on lire dans les colonnes du journal. Les deux enfants jouaient à "chat" sur l’esplanade au niveau du terrain de basket lorsqu'une moto les a violemment percutés . Arrivés immédiatement sur place, les pompiers ont pris en charge la fillette et le petit garçon. La petite fille, souffrant d’un très grave traumatisme crânien, a été transportée à l’hôpital Necker (Paris XVe). Elle se trouvait en urgence absolue.

Son pronostic vital était toujours engagé samedi 6 août 2022, alors qu’elle était prise en charge par l’équipe médicale. Grièvement blessée également, la seconde victime a d’abord été conduite au centre hospitalier de Pontoise avant d’être finalement redirigée vers Amiens. "Le garçonnet souffre d’une fracture ouverte au niveau du tibia et du péroné. Son état semblait stabilisé au lendemain des faits", explique Le Parisien. Un jeune homme de 18 ans originaire du quartier s'est finalement présenté samedi 6 août 2022, avec son avocat au commissariat de Cergy. Il avait fui avec l’aide d’autres complices qui se trouvaient sur place à ce moment-là. Sa garde à vue pourrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite